Ebola : signe de la colère de Dieu ?

Download PDF

Voici une information dont on peut dire d’emblée qu’elle ne peut que susciter la colère des grands médias, sinon celle des hommes. Une centaine de leaders chrétiens du Libéria viennent de publier une déclaration affirmant que l’épidémie d’Ebola est une plaie envoyée par Dieu parce qu’Il est « en colère contre le Libéria » en raison de « la corruption et les actes immoraux (comme l’homosexualité, etc.) qui continuent de se répandre dans notre société ».

Alors disons-le tout de suite : il s’agit essentiellement de responsables des églises protestantes, évangéliques, pentecôtistes, anglicane. On leur pardonne plus volontiers ce genre de jugement qu’aux catholiques. Encore qu’il y ait aussi des représentants de l’Eglise catholique parmi les signataires : la déclaration émane du Conseil libérien des Eglises dont celle-ci fait partie.

« Colère de Dieu » ? C’est évidemment mal vu, à l’heure où l’on assure que Dieu ne punit pas : sa colère était bonne pour l’Ancien Testament, n’est-ce pas ?

Alors précisons. Oui, l’homme se damne tout seul, en refusant la Miséricorde infinie qui lui est acquise grâce aux mérites de Notre-Seigneur dans sa Passion rédemptrice. Non, la maladie, le malheur, la pauvreté, ne frappent pas tel ou tel à cause de ses fautes, pas plus que le juste ne gagne dès ici-bas la réussite, un bonne carrière et l’aisance matérielle (comme aimeraient le croire certaines sectes protestantes, et comme elles arrivent si bien à le faire croire).

Mais enfin il y a une loi de Dieu, et il nous coûte de la mépriser.

Et surtout, il y a le mal dans le monde, depuis le péché originel, qui est à la source de toute souffrance, douleur, iniquité ici-bas. Y compris les plaies, les épidémies, le deuil, le malheur qui frappent le bon comme le méchant, l’innocent comme le coupable.

Dire que le mal fait par les hommes est à la racine des maux qui les frappent en retour n’est pas injuste, ne minimise pas la miséricorde de Dieu. Puisque la souffrance est encore une miséricorde qui peut ramener l’homme vers lui !

Ainsi donc, les chefs chrétiens du Libéria, réunis en l’église épiscopalienne de Saint-Etienne à Monrovia le 30 juillet dernier, appelaient tous les chrétiens du pays à se « repentir » et à « implorer le pardon de Dieu ».

« Que tous s’enferment pendant trois jours pour jeûner et prier dans toute la nation, dès le mercredi 6 août jusqu’au vendredi 8 août », demandaient-ils. Ils invoquaient pour cela le concours du gouvernement : « Si le gouvernement en est d’accord, la République du Libéria doit s’enfermer pour trois jours de jeûne et de prière. Tout mouvement doit être limité pendant ces trois jours. Chacun doit rester chez soi pour trois jours de silence, de jeûne et de prière. »

La présidente Ellen Johnson Sirleaf a appelé à ce jeûne national mardi dernier

• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d’informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S’abonner

 © leblogdejeannesmits

 Réseau Riposte catholique

12 comments

  1. Besonhé Maurice

    “Quand Dieu veut qu’un enfant meure pour le péché, il envoie son Fils…” : ce n’est pas moi qui le dit, c’est Saint Vincent de Paul…
    Dieu n’est pas un monstre assoiffé de sang, ceux qui disent cela, vous voyez ce qu’ils font en ce moment …
    Le mal et la souffrance sont une horreur qui, hélas, nous fait bien trop souvent douter de sa bonté!
    Jésus est venu nous apprendre qu’Il avait pitié de nous.
    Qu’en toute chose Il soit glorifié.

  2. rocheteau

    ça rappelle complètement Jonas et Ninive… bravo à cette présidente ! je suis sûre que Dieu ne sera pas sourd à leur prière ! que cela fasse réfléchir tous les peuples du monde et leurs gouvernements si évolués, si sûrs d’eux et de leur supériorité

  3. zézé

    Quand ferons-nous pareil ? quand est-ce que nos prélats nous inviterons à ce genre de recueillement, de jeûne et de prières ? et pour faire encore plus “amende honorable” envers notre Seigneur Jésus-Christ : procession et adoration du Saint Sacrement ?
    car il est évident que dans toutes les calamités terrestres, tremblements de terre, effondrement de montagne, avalanche de boue, temps extrêmes pluie, vent, inondations, et MALADIES, DIEU NOUS PUNIS !!!!! partout la violence, partout l’intolérance des chrétiens qui sont martyrisés depuis Jésus, car LUI-même L’a été non ? alors depuis 2000 ans nous sommes combattus et cela a commencé par le martyr des Saints-Innocents…… et les Apôtres, les Saints ont tous combattus Satan par le jeûne et la prière.

    • rocheteau

      Dieu notre Père, tout Amour et Miséricorde, s’il ne “punit” pas, dans sa Bonté il avertit ! que les hommes sachent en tirer les leçons…. les mêmes causes produisant toujours les mêmes effets, le péché produit toujours le malheur !

  4. zézé

    Si je peux ajouter ceci : ce n’est pas Dieu qui punit, mais IL le permet de façon à ce que nous nous tournions vers LUI et évidemment implorer son pardon et Sa miséricorde bien sûr. IL répondra à nos appels de cela j’en suis sûre et certaine.

    • John-Paul

      Chère zézé,
      je vois que vous avez relu le petit (il ne fait que quelques pages) livre de JOB.
      On dit “pauvre comme Job”, on pourrait aussi bien dire “malade comme Job”.
      Dieu ne veut ni le mal, ni la mort, qui sont l’œuvre du malin.

  5. Berna

    Allez voir sur un moteur de recherche :
    “Pr Pianka, virus ebola”
    “Réducation population mondiale ”
    “Réduction population mondiale et nouveau gouvernement mondial”
    Soyez curieux et intelligents.
    Essayez avec google.
    Vous aurez peut-être du mal à afficher, mais insistez.
    cela date de début avril 2006.
    Le virus ebola est la solution, pour lui, à la surpopulation mondiale, aux méfaits destructeurs de la planète par l’homme. Quelqu’atroce que puisse être l’agonie des gens atteints d’ébola : peu lui chaud.
    C’est terrifiant, mais il fait partie des “fous” qui sont “permis” “comme un “châtiment” que les offres s’infligent à eux-mêmes ou à d’autres, parce qu’on n’a pas tenu compte de ceux qui tiraient les sonnettes d’alarmes, dans tous les domaines.
    tant que l’homme veut se sauver par lui-même, il se met sous la coupe de Mammon et du Diable (Diviseur) et non de Dieu qui ne demande qu’à nous rendre heureux, mais pas malgré nous.
    Hélas, dans tout cela, bien des innocents “paient” pour les autres…

    • rocheteau

      affreux ! jusqu’où peut aller la perversion de l’homme dans sa course au pouvoir ! c’est le Mal personnifié ce “savant”… que le Seigneur pardonne à l’humanité d’être tombée si bas…. que tous ceux qui sont conscients prient sans cesse…

    • rocheteau

      quelle suite ont donné les chrétiens de France, incapables de discerner les signes que nous donne le Créateur ? nos évêques ont-ils protesté unanimement contre les lois immorales qui envahissent le pays ? a-t-on eu un avis de la CEF ? “cette génération est perverse”… que le Seigneur ait pitié de nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *