Enfant unique : l’autocritique d’un cinéaste chinois

Download PDF

 

Le cinéaste chinois Zhang Yimou (La Cité interdite,Epouses et concubines…) vient de présenter ses excuses pour avoir violé la politique de l’enfant unique en vigueur dans son pays, car il a eu trois enfants avec sa femme, l’actrice Chen Ting. Il fait l’objet depuis plusieurs mois de rumeurs et de dénonciations à ce sujet.
 
Les excuses ont été mises en ligne sur le micro-blog du studio de Zhang, où il avoue que le couple a eu deux fils et une fille, et que sa femme et lui sont « prêts à subir une enquête et à être punis conformément aux lois et règlements chinois ». Il avait déjà eu un enfant de sa première femme.
 
Dans le même message, Zhang Yimou, 62 ans, s’est défendu d’avoir eu sept enfants avec Chen et trois autres femmes, selon la rumeur qui court sur internet. Ces rumeurs avaient déclenché des « vérifications », sinon une enquête, de la part des responsables du planning familial dans la ville orientale de Wuxi.
 
Selon la presse d’Etat, le cinéaste pourrait se voir infliger une amendes de plusieurs millions de dollars pur chaque enfant né sans permis.
 
A cette aune, Zhang a de la « chance » : les parents pauvres se voient souvent soumis à des avortements et à des stérilisations forcées, tandis que les riches peuvent s’offrir le luxe d’un petit frère ou d’une petite sœur pour leur progéniture à condition d’aligner les sommes demandées.
 
Mais c’est dans tous les cas une ingérence insupportable dans les droits des époux et des familles. Voilà pourquoi il faut parler à cet égard de « principes non négociables ».
 
• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d’informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S’abonner
 

© leblogdejeannesmits

 

 

1 comment

  1. gérard

    Que ne ferait il pas l’homme pour le respect des coutumes des religions idéolatres des anciens ,j’ai même entendu qu’en INDE dans une région les bébé fille dès la naissance était mises dans des boites et enterrées vivante et le pire encor DE NOS JOURS ,la société a le devoir de suivre la loi ancestrale du groupe?ET LA QUE FAIT L’ONU le grand machin inutile pour les hommes ,mise a part les banquets et palabres dans le vide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *