Etats-Unis : rappeler les liens entre homosexualité et pédophilie déplaît au lobby gay

Download PDF

Le président de la Catholic League (site) communique :

logo catholic league

“Des producteurs de télévision m’ont avoué il y a plusieurs années que certains de mes détracteurs les avaient suppliés de ne plus m’inviter dans aucune émission. Ce qu’ils ont continué à faire. En effet, comme les médias sont incroyablement libéraux, ils ont l’obligation de présenter des points de vue contradictoires. D’où leurs invitations récurrentes à venir m’exprimer sur les plateaux.

La dernière tentative de me réduire au silence vient de GLAAD (Gay & Lesbian Alliance Against Defamation), Call to Action et de Interfaith Alliance. Les trois organisations d’extrême-gauche ont joint leurs efforts pour exiger des médias qu’ils “[ignorent] Bill Donohue”. Leur grief ? Le fait que je dise la vérité sur le rôle joué par les prêtres homosexuels dans les scandales d’abus sexuels sur mineurs.

Les données collectées par John Jay College of Criminal Justice montrent qu’entre 1950 et 2002, 81% des victimes étaient de sexe masculin et que 75% d’entre elles étaient réalisées sur des enfants post-pubères. En d’autres termes, 3 victimes sur 4 ont été abusées par des homosexuels. Précisons que la puberté, selon l’American Academy of Pediatrics, commence à l’âge de 10 ans pour les garçons.

Aucun problème ne peut être résolu sans un diagnostic exact. Ne pas pointer du doigt le rôle joué par les homosexuels dans les agressions sexuelles sur mineurs est intellectuellement malhonnête. L’opération de camouflage doit cesser. Ainsi que les tentatives de me museler. Tout ce que je dis correspond à ce que la plupart des gens savent déjà ou pressentent mais qu’ils n’osent pas formuler. Il est temps de parler honnêtement.”

Arthur Leroy

2 comments

  1. Noémie

    Pourquoi aucune synthèse sur la pédophilie imputée aux prêtres catholiques n’a t’elle été faite ? Il conviendrait d’en fait une, avec des termes simples compte tenu de l’acculturation du peuple, afin que tous les catholiques puissent l’imprimer et la diffuser. Je vois tous les jours autour de moi les ravages produits par la campagne de calomnie. Beaucoup de catholiques accordent du crédit aux diffamations sur le pape et l’église. Mobilisons nous. Il faudrait distribuer des tracts rétablissant la vérité. Il faudrait aussi que nous ayons des volontaires pour traquer la désinformation sur la Toile et commenter tous les articles mensongers comme ceux que j’ai pu voir sur Agoravox.

  2. Le site du Figaro qui ouvrait un débat sur le lien pédophilie-homosexualité m’a refusé le message suivant “Votre message et/ou contenus/contenu a été modéré. Votre contenu ne respecte pas la charte de modération du figaro.fr”
    Le voici: “Bien sûr qu’il y a un lien entre pédophilie et homosexualité, ne serait-ce qu’un lien étymologique: dans le langage commun traditionnel on parle de pédés ou de pédérastes pour les homosexuels. Ce n’est pas pour rien que l’on utilise la même racine grecque. Notre ministre de la culture qui est tellement attiré par « les gosses » comme il écrit dans son livre autobiographique et va les chercher en Thaïlande, pays connu pour la prostitution des mineurs, est-il pédophile ou homosexuel ? Sans doute les deux et il se situe ainsi dans une longue tradition littéraire dont on n’a pas de raison d’être fier, tradition qui remonte au moins à André Gide, lequel allait chercher ses « garçons » au Maroc, ce qui du point de vue du bilan carbone des déplacements était plus écologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *