France 3 Aquitaine s’intéresse aux “Infiltrés”, Dies Irae condamne le racisme et l’antisémitisme

Download PDF

Relevons l’agressivité de Laurent Richard, le rédacteur en chef des “Infiltrés” :

“à chaque fois qu’à Capa, on a enquêté sur des groupes d’extrême-droite, à chaque fois qu’on a voulu raconter les organisations racistes, antisémites et islamophobes, c’est toujours le même type d’argumentation”.

Et de nous assurer que Mathieu Maye est “infiltré” depuis 5 ans et pas un militant retourné. Payer quelqu’un cinq ans… pour un “reportage” me paraît difficilement croyable, mais cela permet à Capa d’éviter de devoir répondre à l’accusation lancée par Minute, d’avoir embauché un ex-militant du FNJ obsédé par les Juifs !

A noter que dans Monde et Vie du 24 avril 2010, Fabrice Sorlin, le président de Dies Irae, condamne le racisme et l’antisémitisme :

“Notre mouvement possède différentes associations (familiale, défense de l’environnement, sportive…), en plus d’une forte présence sur le terrain (veille au conseil municipal, tractage, action de sensibilisation…). Il organise des ateliers de formations et des conférences, et ouvre ses permanences deux fois par semaine. Nous brassons donc beaucoup de monde, mais il va de soi que je ne peux être présent à chaque activité.
Fonctionnant sur le principe de subsidiarité, je m’appuie donc sur des cadres responsables dont je peux répondre, et qui sont très éloignés de ces positions inacceptables.
La personne qui tient ces propos racistes et antisémites [dans le “reportage”, NDLR] ne peut donc qu’être une personne isolée et de passage dans notre mouvement. En aucun cas, elle ne saurait refléter la position de Dies Irae.

Arthur Leroy

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *