George Bush senior témoin d’un « mariage » gay

Download PDF

Voici une info assez abondamment reprise par la presse française (dans Le Figaro par exemple, sans aucune réserve) : samedi dernier, George H.W. Bush, ancien président des Etats-Unis, et son épouse Barbara ont servi de témoins lors du « mariage » de deux femmes qui possèdent un commerce à Kennebunkport dans l’Etat du Maine, là où les Bush ont leur résidence d’été.

Les deux « jeunes femmes », ainsi que les appelle Le Parisien, Bonnie Clement, 60 ans, et Helen Thorgalsen, 55 ans, connaissent les Bush depuis des décennies ; elles sont ensemble depuis 12 ans au cours desquelles, raconte Bonnie, elle a aidé sa « femme » a élever ses filles aujourd’hui adultes.

Bien que l’attaché de presse de George Bush senior, 89 ans, ait fait savoir qu’il s’agissait d’une démarche privée et amicale, le symbole est des plus forts. Et c’est ainsi que le présentent les deux « mariées ». Enchantées et étonnées de voir le vieux couple présidentiel accepter leur invitation à leur « mariage », elles ont aussitôt demandé que George et Barbara jouent un rôle clef dans la cérémonie, avec le but non dissimulé de « normaliser » l’homosexualité.

« Qui mieux aurait pu nous aider à prendre conscience de l’importance de notre mariage, en tant qu’amis et en tant qu’ancien leader du monde libre ? Lorsqu’ils ont accepté, nous avons simplement ressenti que c’était l’étape suivante dans la reconnaissance que nous sommes “réelles et normales” », a expliqué Bonnie Clement.

L’ex-président Bush s’est déplacé en fauteuil roulant pour solenniser l’union de la paire, exhibant des chaussettes qui, elles, expriment l’altérité du couple… (C’est le monde à l’envers, on vous dit !)

 

 

Le soutien du clan Bush au « mariage » gay n’est pas nouveau, rappelle LifeSite. Les deux « First Ladies », Barbara et Laura, l’ont exprimé explicitement par le passé ; elles sont toutes deux favorables à l’avortement à la demande. La fille du patriarche, prénommée Barbara elle aussi, est dans le même état d’esprit, tout comme Jeb, son frère et ancien gouverneur de la Californie, qui n’est pas sans ambition pour prendre la suite de son frère George W. à la Maison Blanche en 2016. Pour lui la question du « mariage » gay doit être laissée à la discrétion des Etats mais il a déclaré l’an dernier que les couples gays qui s’aiment doivent être « montrés en exemple à suivre ».

George W. a, au contraire, affirmé plusieurs fois son refus du « mariage » gay. Mais il évolue : interrogé à plusieurs reprises sur la question en Afrique cet été, il a botté en touche en expliquant qu’il faut se garder de juger les autres en parlant de la paille et de la poutre : « J’ai voulu dire qu’il est important de ne pas trop critiquer les autres tant qu’on n’a pas examiné son propre cœur. »

Ce qui est absurde : ce n’est pas parce que nous sommes pécheurs – et nous le sommes tous – que nous n’avons pas à soutenir le bien et à œuvrer pour que la société ait des lois conformes au bien de l’homme et à sa nature.

LifeSite rappelle qu’en 1992, Pat Buchanan avait déclaré à la Convention nationale républicaine : « Cette élection a un enjeu bien plus profond que celui de savoir qui aura quoi. Elle porte sur ce que nous sommes. Elle porte sur ce que nous croyons. Sur ce que nous représentons et défendons en tant qu’Américains. »

On lui avait reproché d’avoir divisé le camp républicain et d’avoir été à la source de la défaite de George H.W. Bush cette année-là.

Mais la suite lui a donné raison. La preuve :

 

Bonnie Clement, left, and Helen Thorgalsen, center, with Barbara Bush, right, and former President George H.W. Bush, seated. (Photo by Susan Biddle)  

• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d’informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S’abonner

 © leblogdejeannesmits

2 comments

  1. bitika

    les generations de bush se seront distinguees… le gd pere avec l’allemagne nazie…

    http://questionscritiques.free.fr/Bush/Prescott_Bush_Hitler.htm

    le pere epingle en mauvaise compagnie…

    «Que tous ceux qui sont pour la peine de mort lèvent la main.» Affiche pour la campagne contre la peine de mort avec Mao, Adolf Hitler, Saddam Hussein, Joseph Staline, l’Ayatollah Khomeini et George Bush senior. Amnesty International, Etats-Unis. 1989 © Amnesty International

  2. Boanergues

    Alzheimer, témoin “Bush trou” ou simplement franc-maçon ? Quoique l’un n’exclue pas l’autre !

    Quant aux deux lesbiennes, elles sont assez connes que pour parler d’avortement !
    Alors que pour avorter il faut d’abord procréer, but premier du mariage, faut-il le rappeler (!).

    A moins que ces deux malades mentales (c’est mon diagnostic, et je n’en démordrai point) ne poussent la décadence psychique jusqu’à la PMA suivie de l’avortement !

    Quant on en est à ce stade de déchéance on peut s’attendre à TOUT !

    Et pour tout dire, je ne peux comprendre que le Pape Bergoglio ne fasse pas de ces problèmes, signes d’une grave déchéance de l’humanité, l’une de ses priorités !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *