Homosexualité : les ambiguïtés de Mgr Di Falco

Download PDF

Dans cette même homélie de Noël de Mgr Di Falco, je relève des éléments insupportables pour un chrétien :

“L’homosexualité est un fait, elle n’est ni une maladie, ni perversion, ni une dépravation. De plus on ne définit par une personne à partir de sa sexualité.”

Voilà un bon mélange qui ne dit rien. L’homosexualité serait-elle quelque chose de normal ? Non. Selon le Catéchisme de l’Eglise catholique, l’homosexualité est une “propension, objectivement désordonnée“.

Pire, Mgr Di Falco vient plaider en faveur d’un Pacs amélioré contre la dénaturation du mariage, ce qui est un faux moindre mal (en fait une aggravation du mal existant) :

“On pouvait par exemple étendre au PACS les mêmes droits que ceux du mariage sans pour autant modifier le sens et le contenu du mariage tel qu’il est défini dans le code civil.”

Et même la procréation médicalement assistée, pourtant tout aussi illégitime, devient légitime pour les couples hommes-femmes !

“Quant à la procréation médicalement assisté on peut légitimement se demander si les progrès de la science qui permettent à des couples en difficulté d’avoir un enfant peuvent être également utilisés pour donner naissance à un orphelin de père dans un couple de femmes.”

15 comments

  1. Clavier Jean Pierre

    Le bruit avez couru que Mgr Di Falco en était .., la rumeur devient vraisemblable
    Pauvre église de France avec comme président des évêques qui lui aussi se désolidarise de ces confreres qui lutte contre le projet de ma

  2. Clavier Jean Pierre

    Le bruit avez couru que Mgr Di Falco en était .., la rumeur devient vraisemblable
    Pauvre église de France avec comme président de la CEF un cardinal qui pour complaire au pouvoir et a ses amis francs-maçons se désolidarise de la lutte contre le projet de loi autorisant le mariages homos.
    Enfin ce n’est pas la première fois que l’Église est infiltré par des personnages sataniques heureusement nous avons actuellement un Pape qui lutte pour purger l’Église de tous ces éléments indésirables

  3. gaudet

    l’homélie de Mgr Di Falco ne m’étonne pas , dans la mesure ou cet homme d’église , n’a jamais été fidèle réellement à des positions traditionnelles ni dans le domaine de la foi, ni celle de la morale.

    Des religieux comme lui, on énormément de chance , que grâce au concile vatican 2, le tribunal du saint office fut supprimé, car dans le cas contraire, ils auraient été traduits immédiatement en justice ecclésiastique pour hérésie et donc condamné et bien sur excommuniés.

    Le libéralisme moral, et la désinvolture spirituelle , constituent les résultats lamentables d’un concile Vatican 2 par lequel l’église, par soucis exagéré de renouvellement , s’est littéralement auto trahie, et n’assume plus , ou très mal , sa fonction de sanctification des fidèles.

    Le sentiment de malaise éprouvé dans le précédent message se trouve donc pleinement justifié, et j’espère qu’il est partagé par beaucoup d’autres fidèles, qui eux , tous en demeurant dans la sécurité des sacrements, ne sont pas des adeptes de la théologie très libérale de Vatican 2

  4. RAYNAUD Yves

    Le souci avec Mgr di Falco, c’est qu’ il n’est pas certain que par des déclarations pour le moins “douteuses” , son adaptation au monde l’ éloigne fortement du Catholicisme Romain. Il en est de même pour nombre de ses confères dont l’ implication dans la crise de l’ Eglise n’est pas négligeable . Le lien avec une forme de gallicanisme résurgent depuis les années 60 a conduit à une fracture gravissime de la communauté Catholique en France.

  5. Dupré

    Mgr Di Falco ferait mieux de se taire que de contre-témoigner. Pas lui! On en viendrait à penser que les insinuations des medias d’autrefois n’avaient pas tord d’avoir lancé quelques rumeurs à son égard.

  6. Pierre

    Quitte à enfoncer le clou, il n’y a rien d’ambigu à affirmer que l’homosexualité est un fait. Car elle l’est, au même titre que l’hétérosexualité ou le fait d’être un homme ou une femme. C’est un simple constat pas un sous-entendu. Et comme n’importe quelle donnée, il y a lieu de l’accueillir, ainsi que Jésus a pu nous l’enseigner. Accueillir ne veut pas pour autant dire « promouvoir ».
    Quant à l’extrait du catéchisme évoqué, il faudrait, tant qu’à le citer, être plus complet, car je crois que de mémoire, cette notion d’accueil des personnes (homosexuelles en l’occurrence), y figure clairement.
    Donc stop à la stigmatisation qui fait mal ! Et oui aux paroles bienveillantes !

  7. karr

    Cet évêque déclare justement qu’une personne ne peut être définie en fonction de ses orientations sexuelles,homme ou femme nous sommes tous aimés de Dieu et appelés au salut en Notre-Seigneur Jésus Christ.
    Toutefois il est dangereux pour la société de permettre le “mariage pour tous” au risque de voir des enfants adoptés par ces”couples”.
    Bien des homosexuels n’étalent pas leurs vie privée,d’autres hélas souhaitent le droit au mariage tout en participant à des gay pride ou ils se ridiculisent et donne une image dégradante des lesbiennes et des gay..

  8. Pierre

    Merci Karr de ces paroles réconfortantes et parfaitement lucides 😉

    Je n’aurai pas écrit mieux !

    Et bien sûr que les activistes homo pro « mariage pour tous » doivent être dénoncés (comme tous les activistes sur le sujet, d’ailleurs), mais sûrement pas les hommes d’orientations homo ; qui sont des hommes avant tout…

  9. Beaucoup de monde a pensé à son “orientation” quand on l’a vu sortir de chez son coiffeur chaque matin, mais tant qu’il ne disait rien de choquant, aucun de nous ne se serait permis une allusion.

    Maintenant il est clair qu’il divague. Tout ce qu’il y a à espérer est que sa hiérarchie l’empêche de se répandre dans les médias.

  10. Tuer physiquement son prochain est aussi un fait que l’on rencontre tous les jours;pourtant l’on ne peut en inférer que c’est admissible.Vous avez saisi l’odieux d’une telle inférence.Puisque l’on constate l’existence de la sodomie,il faut en tenir compte,mais pas sous l’angle qu’il faut vivre avec.Voilà la bourde. Dans le monde de l’Ancient testament qu’a fait le Dieu de Moîse ? Il a envoyé le feu du ciel pour détruire ces villes maudites. Et aujourd’hui,la sodomie serait acceptable par le même Dieu…l’Église conciliaire passe son temps à dire que juifs et chrétiens ont le même DIEU. My GOD ! Appelez ce fait de la sodomie du nom que vous voulez,(maladie,déviation,inversion de nature,etc,) vous n’allez sûrement pas me dire que ces jeux du machin-truc entre deux individus de même sexe sont normaux…Alors s’ils sont anormaux(,de la même façon que de vouloir manger par le nez) il faut aider l’humain à sortir de son état anormal et non pas lui faciliter de toute façon son anormalité en déclarant et faisant reconnaitre sa pratique comme nornmale et surtout légale. Avec les lois nouvelles qui s’évertuent à nier la nature telle que créée par le Créateur,ce sera la première fois dans l’histoire du monde que la loi vient dire à la Nature “tasse-toi,tu fais erreur “.
    Avec une si grave aberration,l’humanité n’ira pas loin. Pour terminer,demander à un enfant de huit ans à quoi sert les
    organes sexuels de la fille et ceux du garçon et il vous répondra à 100 sur 100 correctement. Comment se fait-il que les sodomites ne comprennent pas ça ? Manque une
    petite roue dans le coco ou quoi ? Quant à ce pauvre évêque,qu’il lise donc St-Thomas,s’il est honnête et il comprendra que les déviations de la nature sont toujours des matières graves en morale chrétienne et qu’en banaliser
    l’irrespect conduit toujours à des dérives monstrueuses.
    Cécilien

  11. hermeneias

    Clavier Jean Pierre

    Je vous trouve optimiste. “Un pape qui lutte pour purger l’Eglise…” ?

    S’il lutte vraiment, il doit avoir du mal ! Je ne vois pas , pour l’instant , bcp d’effets ds les nominations épiscopales….

    Mais il reste l’Espérance théologale

  12. Pierre

    @ Cécilien :

    Tuer un être humain est un interdit (cf. le décalogue). Cette action procède d’une volonté de commettre cet acte. Aucun rapport, par conséquent, entre le fait de tuer et celui d’ETRE un homme ou une femme d’orientation homosexuelle. Car cette orientation est une composante de la personne, ni plus, ni moins. Merci, au passage, pour cette analogie éminemment bienveillante…

    Concernant la « sodomie », que vous avez vous, cru utile de citer à plusieurs reprises ; son emploi venait, passez-moi l’expression, comme un cheveu sur la soupe.
    En effet, une personne, hétérosexuelle ou homosexuelle, ne saurait se définir quant à ses éventuelles pratiques sexuelles, qui la regardent exclusivement selon ses croyances, le respect qu’elle se porte et qu’elle porte à autrui.

    Quant au terme de « sodomites » que vous citez avec autant d’élégance, je crois deviner qu’il vise les personnes homosexuelles de sexe masculin.
    Oublieriez vous qu’il s’agit avant tout de personnes, voulues et conçues à l’image de Dieu ?
    Le mépris de ces propos n’honore pas son auteur, au surplus s’il proteste de sa foi catholique.

    Quant à la « roue dans le coco », je ne m’y arrêterai guère ne connaissant pas cette expression, mais j’en ai perçu, à défaut de sa densité, le manque profond d’humanité

    Une dernière chose : on peut être d’orientation homosexuelle et contre le projet de loi Taubira qui veut, en effet, dénaturer le mariage en le détournant de sa finalité (la préservation de la filiation biologique). Car oui, les homos peuvent réfléchir, contrairement à ce que vous assénez, avec autre chose que leur organes génitaux (ou anaux, pour reprendre vos termes).

  13. Jean-Michel

    il est bien pire que cela, tapez sur google “Di Falco” et pédophilie, et vous allez tomber sur les histoires des plaintes déposées contre lui par certains de ceux qu’il a abusés quand ils étaient de petits garçons, plaintes étouffées à prix (sonnant et trébuchant) fort, donc par le denier que nous gagnons à la sueur de notre front…
    Je trouve inadmissible qu’un tel prédateur de petits garçons n’ait pas été réduit à l’état de laïque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *