Jean-Pierre Michel à la messe à Marast dimanche ?

Download PDF

Chaque année se déroule à l’Eglise prieurale de Marast (Pays de Villersexel/ Haute Saône), la messe de sainte Marie Madeleine (voir ici).  Cette messe est un évenement paroissial très important dans les environs car le prieuré est un lieu chargé d’histoire et qui n’ouvre ses portes aux offices religieux qu’une fois par an.

Or, on m’informe que lors de la messe de cette année, qui aura lieu le dimanche 28 juillet 2013 à 10 h, M. Jean Pierre Michel est invité d’honneur. Jean-Pierre Michel est ce sénateur socialiste, qui a été rapporteur du projet de loi Taubira dénaturant le mariage. C’est lui qui avait déclaré que la loi n’était qu’un rapport de force.

Jean-Pierre Michel étant le sénateur de la Haute-Saône, il est assez logique, quoique, qu’il soit présent au vin d’honneur qui sera organisé par la municipalité à la sortie de l’église. Mais sa participation à la messe pose très certainement un problème.

Faut-il lui réserver un comité d’accueil ? 28 juillet à 10h.

13 comments

  1. Mais sa participation à la messe pose très certainement un problème….

    On ne mesure l’étrange complicité entre un clergé français
    qui se tait en regard de la jeunesse catholique bafouée, manifs, veilleurs mise en en cellule ou en GAV, et une république qui viole les droits de l’homme.

    M. Jean Pierre Michel a affirmé sur la TV LCP:
    “Un Christ dont on ne connait pas le père naturel,
    Joseph un père nourricier, n’est pas, quand à sa mère c’est la PMA avant l’heure!”

    Déshonneur à ce clergé ce n’est plus de la complicité,
    c’est de la collaboration.

    Monsieur Peillon a bien affirmé qu’il fallait éradiquer le catholicisme !
    Avec un clergé tel …on y court!
    ONLR
    Vive le Christ Roi.

  2. Garmon

    Vont aussi à la messe : Christine Boutin, Ludivine DUTHEIL de La ROCHERE, Frigide BARJOT, Henri JOYEUX, RENARD des AFC et j’en passe : si tout ce monde ce retrouvait dimanche pour invoquer celle dont Jésus a chassé sept démons, ce serait prometteur. Et miraculeux.

  3. trois

    Il faut réserver à ce pitre de Michel l’accueil qu’il
    mérite. Quant à l’Eglise et ses prêtres ‘de gauche’
    ils auront ce qu’ils auront semé : une France déchristianisée
    et musulmane puisque même le Pape va bénir les immigrants
    de Lampedusa.

  4. Pierre

    Deux choses : il vient entendre la messe et c’est un élu.

    Même si son action et ses propos m’insupportent complétement, je pense très sincèrement qu’entendre la messe ne peut que lui faire du bien et qu’à ce titre il ne faut pas “l’accueillir” par un comité qui lui bouchera les oreilles plus encore qu’elles ne le sont déjà… Les temps avant et après la messe appartiennent à la messe. Rien ne doit les souiller

    C’est un élu. A ce titre il mérite le respect dû à ces fonctions. Mais sur le “temps politique”, en tenant compte de la municipalité … A mon sens, rien n’empêche une expression politique, aussi respectueuse fût-elle.

  5. Prudhomme

    C’est le résultat de toutes ces années de compromissions, de navigations à vue de l’Eglise catholique en France non pas depuis le concile mais bien avant …….

  6. tail

    Pour reprendre le poste precedent
    Deux choses : il vient entendre la messe et c’est un élu.

    Il vient à la messe: Ok, la porte est ouverte, il peut entendre l’enseignement. Il ne doit en aucun cas recevoir la communion sans avoir reconnu publiquement ses erreurs. La confession et la conversion est ouverte à tous. Les pécheurs publics ne doivent, ni occuper une place d’honneur ni communier, si le clergé laissait faire les pratiquant ne devraient pas le tolérer.

    Le fait d’être un élu ne lui donne aucun droit vis à vis de la liturgie, si c’est un pécheur public ou un ennemi déclaré de l’enseignement de l’église seule sa présence discrète est tolérable.

    Il est grand temps que les prêtres et les évêques remettent les pendule à l’heure.

    • Pierre

      En parfait accord avec vous.

      Disons que si il convient d’accueillir le pêcheur, celui-ci se doit de faire preuve de modestie. Et que l’on se doit de lui faire “grande miséricorde” dans le cas contraire …

  7. patrhaut

    Si on ne veut pas avoir à le faire sortir de l’église, il suffit de l’empêcher d’y entrer. Par un rapport de force, si besoin. Il comprendra.

  8. CHANT

    Et la conversation??????
    C’est un combat Spirituel que nous menons, il ne faut surtout pas l’oublier…les chemins di Seigneur ne sont pas les nôtres….
    Comment fait-on fuir le diable par une bénédiction…..
    Ne jugeons pas ….Prions DIEU.
    En revanche les évêques seraient bien intentionnés de se réveiller pour d’autres raisons, 40 ans passés à dormir pour 80% d’entre eux ça suffit….

  9. chouan 12

    et alors un élu a-t-il plus de valeur qu’un autre, non surtout quand il sort les inepties mentionnées plus haut, se moquer du christ comme il l’a fait devrait donner des arguments au curé qui va prêcher pour le remettre à sa place, tout élu qu’il soit et un bon sermon bien placé ne peut lui faire que du bien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *