La loi Taubira : une valeur de tolérance ?

Download PDF

Le journal Partages du mois de juin de la paroisse Notre-Dame de Pentecôte dans le diocèse de Lille, dont le curé est l’abbé Jean-Luc Morand, présente le témoignage d’Angélique Lefebvre-Gilibert, élue PS du conseil communal d’Hellemmes, à la page 4-5 dans un article intitulé “c’est mon tour de contribuer à porter des valeurs de tolérance“. Elle y déclare notamment :

“Je suis un enfant de Mitterrand : j’ai grandi avec des valeurs fortes (…. ) c’est mon tour de contribuer à porter des valeurs de tolérance, ce que nous venons de faire avec le mariage pour tous.”

i

19 comments

  1. roussel

    Enfant de Mitterand…. le prince du mensonge….. et Mme fait état des valeurs fortes de son éducation : Dommage que la dite éducation ne l’ait pas dotée d’un peu de lucidité, et d’une vraie foi plus fondamentale que les ambiguités de son engagement politique !

  2. Jean-Pierre Delmau

    Cette charmante personne, Angélique d’ailleurs, a bien compris comment se faire élire et suivre la voix de son maître, mais pas bien à réfléchir. Il faut dire que c’est antinomique et peu répandu dans les partis politiques.
    Elle veut donc “faire progresser la parité”, mais elle la supprime dans le mariage où elle y était à 100%. Elle lutte contre la misogynie mais promeut l’homosexualité… Comprenne qui pourra, pas elle en tous cas.

  3. Je suis un enfant de Mitterrand , encore !
    Mitterrand et les communistes dans “si la gauche savait” , Rocard démontre la catastrophe économique dans laquelle la France a été plongée.
    Il a voulu supprimer l’enseignement libre pourtant de loin supérieur à l’enseignement laïque au vu des résultats…
    Angélique devrait argumenter pour ne pas tomber dans l’angélisme.
    Enfin Mitterrand ,c’est aussi un attentat bidon et un vrai en Nouvelle Zélande. La morale laïque c’est seulement un principe de discours…

  4. Honteux et inadmissible dans un journal paroissial. Qu’attend l’évêque du coin pour admonester l’abbé Morand et même pour le sanctionner ? Avec ce genre de publication, l’Eglise sème le trouble chez les paroissiens et se détruit de l’intérieur.

    • Giroud

      Oui, c’est exactement cela : inadmissible dans un bulletin paroissial qui donne ses informations comme paroles de vérité à des âmes crédules.
      Honte aux curés et au évêques qui participent à de telles dérives.

  5. Michel

    Encore une illustration donnée de ce que des évêques ou des prêtres apportent leur soutien à la loi sur le mariage(ici sous la forme de l’ouverture des colonnes du journal paroissial à l’intervention d’un élu qui vante cette loi. Ceci est profondément anormal et scandaleux, scandaleux d’ailleurs y compris au sens évangélique du terme. Malheur à ceux par qui le scandale arrive.

    C’est hallucinant: comment des responsables ecclésiaux peuvent-ils afficher leur soutien à une loi qui rend possible de priver délibérément des enfants de père ou de mère, et qui est de fait inspirée par l’idéologie du genre (car il faut adhérer à cette idéologie, supposant l’absence de vraie différence entre l’homme et la femme, pour oser affirmer qu’on n’enlève rien à un enfant en le privant de père ou de mère), idéologie dont le pape lui-même vint de dire qu’elle est diabolique, ce qui est la stricte vérité ?

    Quand les autorités ecclésiales cesseront-elles de déraisonner, et de se montrer sourdes aux appels de ceux qui, comme nous le faisons ici ainsi que tant d’autres, tirent la sonnette d’alarme pour tenter de les ramener à la raison. Comment ne voient-elles pas qu’une doctrine sociale de l’Eglise qui se désintéresse de la protection des plus faibles, en l’occurrence les enfants, est une dérision et un mensonge? Pardonnez-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font.

  6. Dimitriovitch

    Ce commentaire d’une élue me paraît d’un niveau affligeant !

    On peut tout de même souligner deux choses :

    1°) l’idée que l’histoire a un sens (unique), que l’évolution vers la gauche démagogique est inéluctable et que toute mesure de “déconstruction” des valeurs traditionnelles va dans le bon sens. Comme si les valeurs portées par la tradition ne pouvaient être que des fausses valeurs.

    2°) On peux tout faire “gober” au bon peuple avec des paroles rassurantes. Comme pour l’avortement, le PACS, l’euthanasie, le mariage pour tous, etc. Dormez tranquilles bonnes gens, nous prendrons toutes les précautions nécessaires pour qu’il n’y ait aucune dérive etc. etc. Et ensuite, insidieusement tout se transforme. L’exceptionnel devient la règle. C’est particulièrement vrai pour l’avortement. C’est particulièrement inquiétant pour l’euthanasie.

    De plus en plus on a le sentiment d’un plan concerté à long terme qui prend son inspiration dans la franc-maçonnerie.
    De là à penser que certains évêques sont à la remorque des francs-maçons, il n’y a qu’un pas…

  7. gerard

    C’est a se demander combien y a t-il de prêtres (,car du Saint Père aux plu petit Abbé ,ils sont tous prêtres),qui ont une foi inébranlable et œuvre selon les évangiles et défende l’Église de Jésus Christ ,Catholique et Apostolique. Sens louvoyer avec le malin?

  8. Gaudete

    Honteux, ces prêtres devraient rester devant le St Sacrement pdt 2 heures tous les jours etils auraient les idées plus claires et la feraient fermer à toutes ces pétroleuses qui n’ont rien compris, si elle a des enfants qu’elle leur demande s’ils seraient heureux de vivre avec deux pères ou deux mères. Mais être au parti socialiste n’a jamais été un gage d’intelligence!

  9. Françoise

    Angélique est tout sauf angélique. Mais que son commentaire soit publié dans un journal paroissial, c’est infiniment plus grave !!! Honte aux autorités ecclésiastiques qui l’ont fait publier, Dieu leur demandera des comptes au jour du jugement, s’ils ne se repentent pas.

  10. Gilberte

    Dommage qu’elle n’ait pas connu la France d’avant Mitterrand, et comme l’histoire et la philosophie sont escamotées dans les programmes qu’elle a connus, difficile d’exercer son esprit critique, elle répète ce que les programmes scolaires lui ont enseigné: la tolérance., comme si les homosexuels étaient condamnés à la peine de mort

  11. Pére Morand, ne vous laissez pas influencer par les esprits MALINS. Restez comme vous êtes: aimant et tolérant ! Ne vous laissez pas endoctriner par tous ces loups déguisés en brebis qui s’accrochent becs et ongles à la tradition. Vous avez le soutien du soldat du Christ que je suis, et de mes amis. Depuis 7 ans vous nous avez toujours apporté votre sourire, vos homélies très profondes, vos prières, votre simplicité, votre compréhension face à nos doutes… Bref vous avez enrichi notre foi….

    Merci pour les groupes de prières que vous avez toujours bien accueillis au Sacré-Cœur; merci pour les belles célébration, merci pour l’intérêt que vous avez montré à l’embellissement de notre église, merci pour vos chants et vos prières pour le monde, merci pour votre tolérance et votre profondeur d’âme, merci pour votre disponibilité aux confessions, merci pour le journal de la paroisse (dont je suis l’un des rédacteurs); merci pour l’intérêt que vous portez à vos paroissiens; et merci, merci et mille fois merci !!!

    Que Dieu veille sur vous et qu’il vous protège des sarcasmes des forces du Mal qui veulent vous atteindre par leur insultes et dénigrement…

    Nous resterons toujours à vos côtés

  12. Cet interview n’a effectivement rien à faire dans un journal catholique et ces propos sont désolants à lire.
    Par contre, pour que la vérité soit pleine et entière, il faut savoir que le Journal Partages a des pages diocésaines générales et des pages paroissiales qui sont propres à chaque paroisse et qui sont rédigées par des paroissiens. Cet article fait partie des pages diocésaines et n’a donc rien à voir avec le Père Morand qui ne maitrise pas la rédaction des pages diocésaines. Le connaissant, je pense pouvoir dire qu’il n’aurait pas accepté cet article.
    il n’a aucune responsabilité dans cette publication.
    Vous remarquerez plutôt p.12 l’article sur l’abbaye de Wisques qui fait partie des pages rédigées par l’équipe de ND de Pentecôte.

  13. Jeanjean

    Je pense que ces évêques conciliaires sont dépassés dans bien des domaines. L’angélisme dont ils font preuve en tous domaines permet à certaines personnes d’abuser de leur bonté. Ils devraient s’inspirer de Benoît XVI et quitter leurs fonctions…

  14. LE GUEN

    Décidément on en découvre tous les jours, Mitterrand a des enfants cachés visiblement et pas que Mazarine. Bon ça pu la pêche aux voies électorales, c’est clair. Son article n’a rien à faire dans un journal diocésain ni paroissial. Je n’accuse pas le prêtre, j’ignore qui a permis ça. Mais j’ai comme le sentiment qu’il y a une forte dissension entre les laïcs vraiment pratiquants (les sacrements, tous y compris la confession), la jeunesse qui se lève et les autorités de l’Eglise de France. Je constate des faits prédits d’ailleurs par Marthe Robin, grande mystique s’il en est;,à savoir que dans les temps nouveaux, ce sont les laïcs qui vont se lever, c’est exactement ce qui s’est passer pour la manif pour tous, les sentinelles, les veilleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *