La monoparentalité est une vraie cause de pauvreté

Download PDF

C’est le constat de Monseigneur Jean-Luc Brunin, évêque du Havre et président du Conseil Famille et Société à la conférence des évêques de France, suite à la lecture du rapport annuel du Secours Catholique.

« La situation des familles que nous rencontrons s’est considérablement dégradée ces dix dernières années. La famille est aujourd’hui fragilisée, tant par la crise économique que par l’évolution des mentalités et de la culture. Cellule de la base de la société, la famille doit être protégée et soutenue. Une société qui ne promeut pas la famille risque de devoir gérer un déficit de civilité et de citoyenneté ».

En effet, selon ce rapport, la moitié des familles avec enfants fréquentant le Secours Catholique sont des familles monoparentales, c’est-à-dire qu’il manque soit le père (cas le plus fréquent) soit la mère. Elles représentent le tiers des personnes accueillies, signe que le délitement de la structure familiale est source de pauvreté.

Quand l’Eglise rappelle que la famille est la cellule de base de la société, elle n’invente pas : elle constate la réalité qui vient du Créateur. Détruire les liens familiaux, encourager le concubinage, faciliter les séparations, le divorce crée de la tristesse, de la souffrance, notamment pour les enfants, mais aussi de la pauvreté.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *