La première “évêchesse” anglicane a été trouvée

Download PDF

Le progressisme triomphant l’avait annoncé dès le vote officiel de cette mesure par l’église anglicane, c’est désormais chose faite : la première femme « évêque » a été désignée dans les rangs de l’église d’Angleterre. Libby Lane, jusqu’ici recteur dans le diocèse de Chester, et qui est une militante de longue date de la « cause » féministe dans les rangs anglicans, avait été la première à être « ordonnée » en même temps que son mari en 1994 ; elle sera faite « évêque » du diocèse de Stockport, suffragant de celui de Chester. Elle a rejeté l’idée qu’il s’agissait là d’une nomination symbolique : bien qu’elle ne soit pas elle-même vouée à occuper un des sièges réservés à l’église anglicane à la Chambre des Lords, en raison du statut de son futur diocèse, une loi est en préparation pour permettre à des femmes d’y accéder rapidement sans attendre le degré d’ancienneté qui est habituellement requis pour cela. Gloucester, Oxford et Newcastle sont susceptibles d’accueillir les prochaines femmes propulsées par ce nouveau canon, et la première femme à occuper un siège épiscopal à la Chambre des Lords sera présentée dès le début de l’année prochaine. Que de joie au royaume du progrès !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *