L’antéchrist

Download PDF
Figurez-vous que je viens de lire sur un blog catho, un texte pour le moins étonnant écrit par un certain Mgr Fulton Sheen; évêque américain déclaré “Vénérable” par Benoît XVI et dont la procédure en vue de sa béatification était sur le point d’aboutir, avant que François n’intervienne en 2014 pour la mettre aux oubliettes. Qu’a dit ce brave homme dont les propos rejoignent ceux du grand penseur orthodoxe Solovief? Pour le savoir, il suffit d’aller sur internet, mais en substance, voici ce qu’il affirme… “L’Antéchrist ne sera pas appelé ainsi, sinon, il n’aurait pas d’adeptes. Son occupation sera de nous dire (ou de nous faire croire en se taisant) qu’il n’y pas d’autre monde. Sa logique est simple: s’il n’y a pas de ciel, il n’y a pas d’enfer, s’il n’y a pas d’enfer, il n’y a pas de péché, s’il n’y a pas de péché, il n’y a pas de jugement, s’il n’y a pas de jugement, le mal est un bien et le bien un mal.Comment va t-il venir dans cette nouvelle ère pour gagner des disciples à sa religion? Il viendra déguisé en Grand Humanitaire. Il va parler de paix, de prospérité et d’abondance, Son discours spécieux sur la liberté, la fraternité et l’égalité, s’accompagnera de la mise en place d’une contre-Eglise, vidée de son contenu divin, comme le sera sa liturgie sans monde à venir.” On me dira: “en quoi cette prophétie nous concerne t-elle? Quel rapport avec l’Eglise d’aujourd’hui? Aucun? Bon. Méthode Coué oblige, je vais donc essayer de me dire ceci:

“”Le catholicisme actuel ne ressemble pas du tout à ce qu’écrit Mgr Sheen sur l’esprit de l’Antéchrist. En effet, depuis 2013, la doctrine a été rendue beaucoup plus claire, on ne cesse de nous parler de l’au-delà et de nous dire, comme les apôtres, qu’il nous importe de nous convertir au seul Rédempteur, afin de ne pas rater notre éternité. On nous met constamment en garde contre le danger du relativisme et celui du syncrétisme et contre un dieu dont la vérité serait plurielle et qui, au nom du dialogue et de l’unité, rassemblerait toutes les religions. Des archevêques et des cardinaux d’une fidélité exemplaire à la foi apostolique et à la grande Tradition de l’Eglise, sont à présent nommés pour accompagner notre saint père. Donc, l’avenir est radieux, comme l’est aussi celui du diocèse de Malines-Bruxelles qui a vu cette année, une rentrée prometteuse  de séminariste.” Eh bien, j’aurai beau me répéter ce mensonge 500 fois par jour, je n’arriverai jamais à l’avaler.

Jean-Pierre Snyers