L’avortement déguisé en lutte contre la traite humaine au Mexique

Download PDF

Dans une loi pieusement vouée à abolir la traite des personnes humaines, le Parti Révolutionnaire Institutionnel (sic) au pouvoir au Mexique est en train de tenter de légaliser l’avortement. En effet, dans un des articles concernant la prostitution, est mentionné un prétendu « droit » à l’avortement. La plateforme civique « CitizenGo », qui sert de relai aux pétitions liées au combat pour la vie et le respect de la famille traditionnelle, a critiqué ce cheval de Troie, arguant qu’une telle mesure était absolument incapable d’atteindre le but qu’elle affiche, à savoir la sortie de l’état de prostitution. Le président, Louis Losada, a rappelé que dans les faits, certaines femmes sont souvent forcées d’avorter dans de telles situations, et a jugé « répugnant » de vouloir rendre légal un tel geste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *