Le cardinal Barbarin entre-t-il en campagne ?

Download PDF

L’archevêque de Lyon s’en défend. Mais depuis quelques dizaines de minutes, l’information tourne en boucle : “Monseigneur Barbarin ouvert aux prêtres catholiques mariés” !

Le cardinal-archevêque de Lyon a en effet déclaré lors d’une conférence de presse :

“Autoriser les prêtres à se marier ? Ça a déjà existé. Et la situation actuelle peut changer”.

Déclarer cela alors que le Souverain Pontife vient d’annoncer sa renonciation et l’ouverture automatique d’un prochain conclave, c’est se moquer du monde. Car je ne crois pas le cardinal lancer cela à la légère devant des journalistes friands de sujets sous la ceinture. Est-ce une annonce à l’attention du clan progressiste ou une façon de plomber sa candidature, en disant implicitement “ne m’élisez pas, je n’ai pas les idées claires”.

10 comments

  1. ANKOU

    Seigneur, que laissez-vous dire et faire par vos ministres ?!
    Revenez vite chasser les marchands du temple !

    Éclairez le collège des cardinaux de vos lumières pour l’élection du prochain Pape, qu’il fasse « plus que de discuter avec les traditionalistes ».
    Ne voyez-vous pas que nous sommes relégués comme des pestiférés ?

    Comment un prélat peut-il en arriver à ce point de renoncement des canons de l’Église ?
    Bien sûr qu’il y a déjà eu des prêtres mariés, mais dans d’autres circonstances, pas à notre époque, ne se souvient-il pas du pourquoi cela a été aboli ? Revenir sur cet interdit remettrait-il aussi l’interdit du mariage multiple (polygamies) ? Ainsi que les autres interdits qui ont été prononcés.
    Il nous fait un bel intégriste dans ce cas !
    Il peut aussi remonter à l’empire Romain d’occident pendant qu’il y est.

  2. Étèvenaux Jean

    La retranscription des propos du cardinal est inexacte : je me trouvais à ce qui était une rencontre organisée — de longue date — par le Club de la Presse de Lyon. Il a simplement repris la distinction classique entre ce qui relève de la discipline — le non-mariage des prêtres dans l’Église latine actuelle, ce qui lui a permis de rappeler l’existence aujourd’hui d’hommes mariés ordonnés dans les Églises orientales et autrefois dans l’Église latine — et ce qui relève de la conception même des rôles respectifs des hommes et des femmes, ces dernières n’ayant jamais été ordonnées, ce qui ne pourra donc pas changer.

  3. Il ne sera jamais élu, aucun cardinal français n’a le niveau. J’espère qu’on ne le supportera pas des années en campagne comme Mgr Lustiger.

    Maintenant s’il n’a jamais su ou oublié les dégâts que ces mariages ont fait dans l’Eglise, alors son niveau est plutôt celui de (oublié son nom, celui qui a un diocèse virtuel, qui défilait partout avec Droit au Logement).

    Encore un qui n’était pas trop mal, mais dont le buzz médiatique suite à ses grands gestes contre le mariage gay a tourné la tête ! Vraiment pas le niveau.

  4. toubib16

    De toutes les façons, la meilleure chance pour l’Eglise universelle, et je prie dans ce sens, est de surtout ne pas élire un cardinal français.
    Ils sont encore trop imprégnés de leur idéologie progressiste et de leur intégrisme “vatican II”.

  5. Virginie Delcourt

    On ne peut malheureusement pas attendre grand-chose du cardinal Barbarin. A l’instar de Mgr Léonard, il a montré suffisamment qu’il n’était qu’un pétard mouillé.

  6. Les propos retranscrits sont inexacts, coupé, comme ce fut le cas pour sa sortie sur la polygamie. Il est intéressant de noter que les commentateurs mettent moins en doute une retranscription médiatique que la posture d’un Cardinal, quel qu’il fut. Il a expliqué la position des Eglises orientales et fait un rappel historique. Et écarté définitivement la possibilité d’ordonner les femmes. Quant au lien avec la prochaine élection papale, c’est vraiment tiré par les cheveux. Mais merci de considérer que dans ce vote, c’est l’Esprit qui aura le dernier mot, même s’il est français.

    En tout cas, le manque de respect évident et la mise en doute instinctive des commentateurs à l’égard d’un homme d’église m’écoeurent. La critique ne devrait même pas tolérer ce genre de propos irrespectueux

    L’obéissance et le respect, si au moins vous manquez de charité, ne devraient pas manquer à votre panel de vertus.

    Quant aux remarques voilées sur des hommes d’Eglise, rappelés à Dieu, ou encore vivants, critiques et amères, sont consternantes d’aigreur.

    Sur ce, bon Carême dans l’obéissance. Et pour info, je suis aussi traditionnelle. Mais dégoûtée de ce genre de commentaires. Pourtant, c’est un plaisir de fréquenter ce blog chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *