Le cardinal Dolan et le “mariage” homosexuel

Download PDF

Pour le cardinal Timothy Dolan, archevêque de New York, et président de la Conférence des évêques des États-Unis (United States Conference of Catholic Bishops), le “mariage” homosexuel est inacceptable pour l’Église, toutefois, vient-il de préciser, l’accueil des homosexuels dans l’Église devrait être amélioré. Ce dernier propos, repris en boucle par des mouvements homosexuels américains, a été qualifié par eux de « miracle ». Cela mériterait, assurément, d’être mieux analysé… Voici ce qu’en disait Radio Vatican le 2 avril.

L’Église catholique devrait se montrer plus accueillante à l’égard des personnes timothy-dolan-pope_2488721bhomosexuelles. C’est l’influent et charismatique archevêque de New York qui l’a déclaré au cours de deux interviews télévisées. Le cardinal Timothy Dolan a réaffirmé que l’Église était résolument contraire au mariage entre personnes de même sexe. Cependant, elle doit éviter que sa défense du mariage ne se réduise à une attaque contre les homosexuels.
Or, a-t-il admis, nous n’avons pas été bons pour cela ; nous devrions être davantage à l’écoute, et ne pas oublier que l’Église ne peut être « contre » personne. Dieu aime les homosexuels, a ajouté le cardinal Dolan, mais nous savons aussi que Dieu nous a dit que le chemin vers le bonheur, et spécialement quand il s’agit d’amour sexuel, passe par le mariage entre un homme et une femme, où les enfants peuvent arriver naturellement.

Le président de la Conférence des évêques des États-Unis s’exprimait quelques jours après l’examen par la Cour Suprême de la question du mariage gay, qui a mobilisé partisans et opposants devant la plus haute institution judiciaire américaine. L’archevêque de New York a expliqué que l’Église se devait parfois d’être déconnectée de l’opinion dominante. De par sa nature, elle est appelée à se préoccuper de l’au-delà, de ce qui est immuable, éternel. Son principal défi aujourd’hui est de continuer à proposer de manière crédible les valeurs éternelles à la société contemporaine. Parfois, il y a un décalage entre ce que les gens vivent et ce que Jésus et l’Eglise enseignent.
Ses propos ont été salués comme « une sorte de miracle pascal » par le président d’une association gay, habituellement très critique à l’égard de la hiérarchie catholique (…)

7 comments

  1. clavier jean pierre

    Dieu aime les homosexuels, a ajouté le cardinal Dolan !

    Ah bon, c’est nouveau, le cardinal devrait nous donner un peu plus d’explication

  2. Janot

    Si les homos applaudissent, c’est plutôt mauvais signe … avoir des tendances homosexuelles est une chose, revendiquer un comportement contraire à l’enseignement immémorial de l’Eglise (et à la simple nature !) en est une autre. Respecter les personnes affligées de cette anomalie est une chose, considérer que tous les comportements se valent et ont la même dignité en est une autre, car là commence le relativisme si contraire à la foi et à la morale chrétienne.

  3. bitika

    excellents propos : au lieu de critiquer et de jeter l’anatheme sur tous ceux qui ne pensent pas comme nous,
    faisons un pas vers eux, montrons-leur la richesse de Croire en DIEU et de respecter Ses Lois ;
    c’est aussi cela la Nouvelle Evangelisation ; la Nouvelle Evangelisarion demande que nous soyons des ‘temoins exemplaires’
    or, nous constatons malheureusement – meme chez ceux qui se pretendent catholiques – que la Charite et l’Amour du prochain, surtout des ames egarees – n’est pas une priorite ; nous lisons trop souvent ici et la des commentaires peu charitables….
    j’ai une amie aujourd’hui qui me confie : ‘je ne sais plus trop Prier ; ma fille a ete schizophrene pendant 20 ans ; elle a passe tous ses week-ends, ces derniers mois, dans un monastere (catholique), elle a rencontre Jesus-Christ, et sa vie est transformee’ (merci de Prier pour cette famille, car il y a aussi un fils schizophrene, qui vit dans la rue actuellement)
    soyons surs que cette jeune-femme n’a pas rencontre DIEU par hasard ; elle a rencontre une ame sainte sur son chemin !
    Lu sur le Blog de l’abbe Jourdan
    Pour qu’il y ait des prêtres saints, il faut des familles responsables, des familles saintes.
    http://pretres.dptn.org/2013/04/pour-quil-y-ait-des-pretres-saints-il.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+LeBlogDeLabbJourdan+%28Paroles+de+pr%C3%AAtres%29
    nous sommes tous responsables (alors que nous avons vite fait de reprocher aux uns et aux autres d’etre responsables de l’etat de notre societe)
    Prions beaucoup, quand nous Prions nous sauvons des ames egarees, nous ne les connaissons pas, nous ne saurons jamais la portee de nos Prieres, mais je suis sure que nous sauvons des ames par nos Prieres.

  4. Garantez

    C’est pour le moins un malencontreuse expression ! il aurait dû tout simplement rappeler que le Bon Dieu aime les pécheurs … ça sonne quand même plus catholique !

    • Chantal de Thoury

      Tout à fait d’accord, Dieu aime les homosexuels quand ils restent chastes, comme il aime les célibataires quand eux aussi restent chastes.
      N

    • av247_05

      C’est effectivement la bonne réponse, car il n’y a pas lieu de distinguer les LGBT des autres pécheurs commettant des péchés mortels. L’acceuil du CHRIST-JESUS était et est toujours pour les pécheurs repentant et qui veulent changer de vie. Sinon il ne peut il y avoir d’acceuil. La plus grande charité qu’un chrétien peut avoir pour son prochain est de l’aider à avoir le salut éternel promis par JESUS;

  5. C.B.

    L’amour de l’être humain, quel qu’il soit, évidemment pécheur, n’est pas contradictoire avec la condamnation du péché.
    À la femme adultère, Jésus dit: “je ne te condamne pas; va et ne pèche plus”
    C’est cette phrase difficilement compréhensible à un non-catholique, que l’Église Catholique a sans doute besoin de donner tellement plus de retentissement.
    “tu es libre et non condamné. Va ET NE PÈCHE PLUS.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *