Le cardinal Ricard à l’économie du Saint-Siège

Download PDF

Dans le cadre de la réforme de la Curie, le pape François a nommé huit cardinaux et sept laïcs pour assister au sein d’un Conseil pour l’économie, le nouveau ministère de l’Economie récemment créé. Ce nouveau Secrétariat  compétence sur les flux financiers de chacun des quelque 20 dicastères. Il est dirigé par le cardinal australien George Pell, secondé par le prélat maltais Alfred Xuereb, qui était l’un des secrétaires particuliers du pape argentin, après avoir été celui de Benoît XVI.

Les huit cardinaux qui seront membres pendant cinq ans du Conseil pour l’Economie sont l’Allemand Reinhard Marx qui en sera le coordinateur, l’Américain Daniel DiNardo, le Sud-Africain Wilfrid Napier, le Français Jean-Pierre Ricard (archevêque de Bordeaux), le Mexicain Norberto Rivera Carrera, le Péruvien Juan Luis Cipriani Thorne, l’évêque de Hong Kong John Tong Hon, et le vicaire général de Rome depuis 2008, Mgr Agostino Vallini.

Les sept laïcs sont Joseph F.X. Zahra, ancien directeur à la Banque centrale de Malte, le Français Jean-Baptiste de Franssu patron de la société de conseil Incipit, John F. Kyle, un canado-américain ex-dirigeant en retraite de la firme Imperial Oil, Enrique Llano Cueto, un économiste espagnol de l’Université de Madrid et spécialiste de l’audit comptable, Jochen Messemer, un ancien partenaire de la firme d’audit McKinsey, Francesco Vermiglio, professeur de gestion d’entreprise à l’université de Messine (Sicile) et George Yeo, ancien ministre des Finances de Singapour.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *