Le cardinal Vingt-Trois accuse François Hollande

Download PDF

Invité sur la radio RTL, le cardinal André Vingt-Trois, archevèque de Paris, a accusé l’Elysée d’avoir fait enlever un portrait de l’abbé Pierre, lors de la visite le 6 décembre de François Hollande, dans un centre Emmaüs de Paris.

De son côté, l’Elysée a rétorqué qu’il s’agissait d’un problème technique: le portrait, ainsi qu’une horloge provoquaient des reflets gênants pour les caméras qui filmaient. Mais c’est bien sûr… Qui oserait croire une chose pareille ? Les services de l’Elysée nous prendraient-ils pour des billes ?

6 comments

  1. jejomau

    “Tels pères, tels fils”

    Les forcenés qui haïssent tant notre religion aujourd’hui ont reçu dans les écoles privées sous-contrat dites encore “catholiques” (pour beaucoup d’entre ces ministres de Gauche) un “catéchisme” bien bizarre dont on voit les fruits…

    Mgr Vingt-Trois a raison de s’indigner. Mais il serait temps d’entamer une vraie réflexion sur ce sujet, non ?

  2. Gérard

    Il paraît que notre président aurait fait ses études chez les “Frères des Ecoles Chrétiennes” … comme le petit père Combes aurait été séminariste …
    Il n’y a de pires traitres que nos proches !
    En d’autres termes, pour sauver notre culture, il faudrait un président comme Mélanchon … ou Boubaker ! LOL !

  3. Melmiesse

    Attendons encore un peu, lorsque les témoins seront morts l’histoire officielle déclarera que l’abbé Pierre n’a jamais existé; Emmaus a été fondé par le PS ou “les forces progressistes ” contre les ennemis du peuple

  4. Longuemémoire

    “… nous détruirons la vie de famille des Gentils et son influence éducatrice.” peut-on lire pour la dixième séance -paragraphe 5 dans la version Nilus (ou deuxième séance, dernier § dans la version G.Butmi-Nilus)- du Protocole des sages de Sion; de nouveau en autorisation de ré-edition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *