Le Chili doit aussi se défendre contre la théorie du genre

Download PDF

On se souvient (avec émotion) du livre polémique qui fait partie, parmi tant d’autres, des outils pédagogiques de l’Éducation Nationale pour marteler dans le crâne de la jeunesse française son idéologie du genre : Tango a deux papas. C’est donc avec une pareille joie que l’on apprendra que les écoliers chiliens bénéficient eux aussi des lumières de ladite théorie, par le biais d’une livre au titre analogue : Nicolas tiene dos papás. Un citoyen chilien du nom d’Igor Aros a déposé un recours contre les organisations homosexualistes qui promeuvent ce livre, arguant que cette lecture fragiliserait les enfants tout en déniant aux parents leurs droits sur l’éducation de leurs enfants. La cour de justice a accepté cette requête et a donné aux lobbys gays une durée de huit jours pour fournir des informations à ce sujet. De ce côté, l’archevêque de Concepción, Fernand Chomali, a de son côté rappelé que deux hommes ne pouvaient procréer, et qu’il était donc impossible à un enfant d’avoir « deux papas », appelant à « énoncer clairement » cette réalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *