Le CRIF a reçu Mgr Beau

Download PDF

La commission du CRIF des relations avec les Chrétiens présidée par Gérard Israël a reçu le 20 janvier 2014, Mgr Jérôme Beau, Évêque auxiliaire de Paris. C’est la troisième fois que cette commission reçoit le prélat français. Lors de la dernière rencontre avec Mgr Jérôme Beau, il fut question de la catéchèse, qui doit être lavée de toute forme d’antijudaïsme ou de prosélytisme… D’ailleurs, l’essentiel de ces rencontres est consacré à l’antisémitisme.

Y parle-t-on aussi de l’antichristianisme ? Il semble que non.

15 comments

  1. Lamarque Danielle

    Il va bien falloir un jour parler franc et sans crainte : de l’antisémitisme certes mais de l’antichristianisme aussi ; personnellement j’ai en instance une main courante (l’avocat consulté n’a pas voulu … ou pu ??? tout en étant outré) me permettre de déposer une plainte au commissariat du 18ème arrondissement pour avoir été traitée de … descendante de hitler – de la race des catholiques – avoir la bouche pleine de venin – de satan, de diable et j’en passe, vérifié par le fonctionnaire de police …. de la part d’une “dame” juive pratiquante dont j’ai sauvée par la Providence la vie (hémorragie intestinale) – de la faillite – de l’expulsion de son appartement – de la reprise de ses meubles à crédit – aidé au dossier médical de son mari – dénoncé ses avocats dont l’un est radié du Barreau (faites entrer l’accusé sur F2 – Christophe Hondelatte) qui l’ont dépouillée de l’héritage de son beau-père; etc …. (MC n° 2011/014964 du 11/03/2011)

    On y verra l’oeuvre de la secte des Francs-maçons si protégés par les catholiques, y compris certains membres du clergé – du pouvoir occulte

    Je passe l’info à Me Goldnadel – Secrétaire Général de l’UMP – où je suis militante (sans idôlatrie) : la Vérité, rien que la VERITE.

  2. Bernard

    Il ne sert strictement à rien de s’orienter vers une main courante, sauf de signaler les faits en cas de récidives.
    Mais cela n’a pas le moindre effet pratique.
    La seule alternative : déposer plainte MAIS UNIQUEMENT entre les mains du DOYEN des juges d’instruction.
    La plainte a alors une suite obligatoire, selon la loi. Sur base de simple plainte ( sauf s’il s’agit de la religion de paix et d’amour bien connue, tjrs soutenue et défendue), votre plainte simple irait directement à la poubelle.
    Enfin, il faudrait connaître les motivations de votre avocat. N’oubliez pas que bcp d’entre eux sont Fr mac quel que soit leur parti politique.
    A tire d’exemple, même Holl en a fait partie, comme bcp de ministres ..; ennemis jurés de la religion catho …persécutée historiquement par ces gens

  3. patrhaut

    Avant, un antisémite, c’était quelqu’un qui n’aimait pas les juifs. Maintenant, un antisémite, c’est quelqu’un que les juifs n’aiment pas.

  4. gaudet

    Madame Lamarque Danielle

    Oui en effet parlons franc, et ceci sans se préoccuper de la notion particulièrement floue de politiquement correct, ou même craindre de se voir taxer de fasciste par de quelconques journalistes valets de notre pouvoir gauchiste, ou des foudres d’une justice, conférant à la loi gayssot , une extension d’application foncièrement abusive et déraisonnable .

    De fait l’antisémitisme est une erreur pour la raison essentielle qu’il n’existe pas de “race juive”. Nous savons bien identifier un africain à peau noire ou un asiatique aux yeux bridés, mais formuler une définition du juif moderne à partir de critères physiques cohérents et repérable, relève carrément de la mission impossible! a t il existé une authentique race juive , au temps du royaume de juda et de l’exode en Palestine dans l’antiquité ? la question en fait demeurera à jamais sans réponse, car les tribus d’Israël au temps du roi David ou Salomon, étaient davantage identifiables probablement en fonction de leurs pratiques sociales et religieuses, et certainement pas du tout en fonction d’un statut ethnique particulier , les rendant différentes racialement des autres peuples de la région .

    En dehors de cette question purement ethnique , nous conduisant dans une impasse, et dont nous devons nous désintéresser , il demeure malgré tout le fait tangible du judaïsme moderne talmudique , tel qu’il existe sur la scène mondial, en sa qualité de confession religieuse.

    Sur le plan strictement religieux , pour nous catholiques, la perception du judaïsme concret se pose en termes tout à fait différents! car indépendamment de leur premier livre la Thor ah, qui est simplement la copie de notre propre bible , les juifs modernes appuient leurs pratiques cultuelles sur un autre ouvrage, datant des 2 et 3 siècles , portant le nom de Talmud, qui en dehors de l’accumulation de commentaires fort pointilleux , se livre à des déclarations violemment antichrétiennes et même des insultes graves contre la Sainte Vierge et notre Seigneur Jesus Christ! d’une grossièreté insupportable !

    Que nos évêques , encouragent leurs fidèles à rejeter l’antisémitisme , est légitime. Mais ils ont le tord de se conduire en véritables valets des représentants du judaïsme talmudiques, multiplier les actes d’humiliation et de soumission, envers des personnes qui , de leur confession, depuis de nombreux siècles rejettent la divinité du christ, le témoignage pleinement historique des évangiles, et par voie de conséquence, la vérité de la résurrection physique de Jésus, fondement inébranlable de notre foi!

    Que les prélats catholiques essayent de multiplier les actes de charité envers les personnes égarées dans les hérésies, peut être compréhensible, mais non pas une démarche perpétuelle de soumission et d’humiliation , totalement incongrue, surtout à une époque ou l’antichristianisme d’état et sociétal, a accompli des progrès absolument lamentables et dangereux

  5. Frère Atoy

    Par rapport à la dernière phrase de l’article sur l’antichristianisme j’aurais envie d’écrire: “homme de peu de foi pourquoi toujours douter”?
    Je lis en effet sur la lettre électronique “Urbi et Orbi” en date du 13fev:”Le pape demande aux jeunes rabbins(américains reçus en délégation) plus de compréhension du Christianisme”.
    Merci aussi de ne pas opposer Rome et l’église de France.L’Eglise est Une.

  6. Alyette Giroud

    L’anti- catholicisme est actuellement d’une virulence qui mérite d’être traité de façon absolument prioritaire et urgente.
    Le sionisme, l’antisionisme. ..ça va bien mais sortons ENFIN de ce cadre unique et étroit et abordons les problèmes brûlants de la Christianophobie.

  7. Françoise Authosserre

    Il serait bon que réciproquement le Talmud soit édulcoré de toute forme d’anti-christianisme – certains passages qui autorisent le viol de petits garçons de 8 ans, la spoliation voire le meurtre de chrétiens (et j’en passe) sont à jeter aux orties. À comparer avec certaines sourates du Coran.
    Si l’effort est unilatéral, nous pourrions devenir les dhimmis du judaïsme et ce serait vraiment dommage pour ne pas dire plus.

  8. Goupille

    “… il fut question de la catéchèse, qui doit être lavée de toute forme d’antijudaïsme ou de prosélytisme”

    Ce serait le CRIF qui déterminerait le contenu de la catéchèse ?
    Ce vieux pont-aux-ânes du prosélytisme serait toujours brandi contre l’Eglise, et réservé, d’une façon débridée, à l’islam, aux Adventistes du septième jour ou aux Témoins de Jéhovah ?
    Il faudra quand même expliquer à ces Messieurs du CRIF que la Crucifixion n’était pas un jeu de rôle, et que le Christ ne s’est pas pendu tout seul à sa croix.
    Que l’exécution de la peine a été prise en charge par Rome, puissance occupante.
    Suite à une condamnation, non pas des Juifs, mais de certains d’entre eux.

    Alors, antisémitisme, non.
    Antisanhédrinisme, oui.
    Au-delà, c’est du révisionnisme…

    Et que dit l’Archevêché de cette ingérence insupportable dans les affaires internes de l’Eglise ?

    • patrhaut

      C’est comme si l’on disait, à propos de Louis XVI, toute proportion gardée, qu’il a été assassiné par “des” Français et non par “les” Français…! J’en suis désolé mais 1) pour Louis XVI le résultat est identique et 2) nous vivons dans le régime politique qui est né avec et par le régicide et donc 3) tous les Français actuels, même moi le monarchiste, sont responsables majoritairement de cet assassinat.
      Trop facile de se défiler sur le Sanhédrin. Tout au long du chemin, le Christ fut insulté, souillé, frappé, non par le Sanhédrin et ses acolytes seuls, mais tout le peuple de Jerusalem et c’est bien le peuple, qui après que Ponce Pilate ait proposé Barabas en échange de Jésus, a réclamé que Barabas soit relâché et que Jésus soit crucifié.
      Il est de l’habitude de certains d’accepter d’être collectivement des victimes mais de dire “c’est pas moi, c’est l’autre” quand il s’agit de nommer les responsables…

  9. Jean-Charles

    Quelle est cette absurdité selon laquelle il y aurait de “l’antijudaïsme” dans le catéchisme? Je peux vous dire, après plus d’une quinzaine d’années de catéchisme catholique menées avec un esprit assidu ainsi qu’après l’achat du “catéchisme de l’église catholique”, ouvrage certifié par le défunt pape Jean-Paul II , qu’il n’y a pas une once d’antisémitisme dans le catholicisme. Si certains ont dit le contraire, ce n’est que par une mauvaise lecture du récit de la mort de Jésus, récit qui n’accusait que les pharisiens et grands prêtres du temple de Jérusalem. Or comme ces personnes étaient aussi juives, de là est sorti la critique selon laquelle le catholicisme serait antisémite, ce qui est complètement faux.

    • Sygiranus

      Lisez bien les Évangiles : le peuple EXCITE par les prêtres, etc., crie “Barrabas !”
      Influencé, peut-être, mais c’est bien le peuple qui a agit ! Quand il est porté au bien, on le loue, quand il réalise le mal, “c’est le autres !”
      La responsabilité pèse rarement sur un seul et s’étend souvent plus loin qu’on ne le dit !

  10. Melmiesse

    Le CRIF explique-t-il pourquoi tant de chrétiens ont quitté Israël depuis 1947? Les églises chrétiennes ont-elles maintenant la pleine possession des lieux saints? quant à la catéchèse, elle porte sur l’enseignement des évangiles, on ne peut pas mentir sur la mort du Christ ; il faut assumer son passé, heureusement les chrétiens ont le pardon facile

  11. LE GUEN

    Très bien de parler de l’antisémitisme, mais une relation implique la réciprocité. Ce serait bien aussi de parler aux juifs de la cathophobie. En effet j’ai vu sur l’observatoire de la christianophobie des églises chrétiennes de tous poils, voire des écoles chrétiennes vandalisées. Par ailleurs, tous les mouvement pro-vie (luttant contre l’avortement, la théorie du gendre, le mariage gay, la contraception et j’en passe et sûrement pas des meilleures) sont facilement taxées (pas que par les juifs je pense) de nazi facho réactionnaire,et je vous passe tous les mots salasses. Surtout quand on sait combien les catholiques (laïcs, prêtres, religieux, certains évêques, séminaristes, scouts, religieux même cloîtrés justement ont sauvés des juifs en France), c’est hallucinant et insultant pour les catho.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *