Le silence de Mgr Dagens pointé dans un procès pour abus sexuel

Download PDF

L’évêque d’Angoulême avait reçu une des jeunes filles plaignantes en 1998. Son supposé silence lui a été reproché au procès de l’ex-curé de la cathédrale Saint-Pierre d’Angoulême, le père Patrick Braud, mardi soir, jugé pour agressions sexuelles sur trois adolescentes de la communauté catholique. Me Fabien Picchiottino, avocat rouennais de deux d’entre elles, a lancé cette bombe dans le prétoire :

« Même Mgr Dagens a été informé mais il s’est tu ! »

L’une des jeunes filles plaignantes avait eu un entretien en décembre 1998 avec Mgr Dagens, pour lui faire fait part des « gestes déplacés » du père Braud à son égard. Confidence à laquelle l’évêque aurait répondu :

« N’en parlez pas, ce sera mieux pour votre réputation et la sienne. »

De son côté, le prêtre conteste les accusations. Le délibéré sera rendu le 18 mars.

Source : Sud Ouest

9 comments

  1. mariedefrance

    Cela me rappelle Martial Maciel !!

    Cette Eglise doit se confesser. Il est plus que temps.
    Je sais que je serais censurée si j’en dis trop.

    Une autre grande muette…..
    quelle tristesse !

  2. MYRIAM

    Chacun doit être jugé selon ses actions! mais allons voir ailleurs!
    les pb dans l’Eglise catholique représente un infime pourcentage en comparaison
    des pb similaires dans l’éducation nationale ,dans les familles et ailleurs où personne n’ose aller faire
    des bilans…Allons sortons les pourcentages que nous comparions!!!!la confession elle doit être pour tout le monde
    l’Eglise c’est 0,000……dans les familles c’est très très important et le reste c’est pire……
    RAS LE BOL d’attaquer toujours les mêmes….

  3. Sylvie Houbouyan

    “N’en parlez pas, ce sera mieux pour votre réputation ”
    Parole totalitaire.
    Tout à fait d’actualité où en France la vérité des faits et méfaits est étouffée si elle ne sert pas le pouvoir en place.

  4. Michel Cliche

    C’est vrai que les abus sexuels doivent être dénoncés lorsqu’il y a apparence d’une fermeté dans la complicité du silence… Dénoncer ne veut pas dire nécessairement salir !

    Par contre, on omet volontairement la structure sexuelle de l’être humain ou si vous voulez mieux, la découverte sexuelle de soi-même et envers les autres, en allant porter même des accusations plus ou moins tordues…

    L’Église a toujours et aura toujours un doigt entre l’arbre et l’écorce. Il ne faut pas omettre le silence obligatoire lors d’une confession…

    Lorsqu’une personne recherche de l’aide psychologique dans cette situation particulière, on se doit de l’aider, mais lorsqu’une personne recherche la valeur financière au-dessus du pardon, cela me donne un goût amer sur sa sincérité…

  5. jacky.a

    Mgr Dagens…
    Il est bien triste que les actions d’un prélat au lieu d’un rosaire en action de grâce ne soit qu’un chapelet de bombes….publicitaires à l’encontre de Saint Pierre!

  6. Un Evêque ne peut couvrir les crimes de ses prêtres. Le silence de l’Evêque est pire que le CRIME, car il cautionne cette abomination qui discrédite Notre Eglise. Cela suffit ces silences meurtrier, nous devons dénoncer et condamner leurs auteurs.

  7. Sonia

    Qui sommes-nous pour juger? Que savons-nous? La connaissance de cette maladie “la pédophilie” n’était pas très connu même en 1998. Voyez l’enquête de Sélection Readest Digest en l’an 2000 à ce sujet:

    http://www.selection.ca/mag/2000/11/pedophilie.html

    Voyez ce que répond cet imminent Juif à la défense de l’Église catholique:

    http://restyo.blogspot.com/2010/04/jewish-sam-miller-on-catholics.html

    http://www.freerepublic.com/focus/f-religion/2490721/posts

    N’oulions pas que nos Papes et tous les responsbles font le bien en silence: Benoit XVI avait congédié envron 400 prêtres lorsqu’il était en fonction. En avez-vous entendu parlé??

    Aimons-les nos hommes d’Église et restons uni autour d’eux et c’est seulement notre Dieu qui connait les vérité des coeurs et ainsi le seul à juger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *