Le “Texas Telethon” pour l’avortement

Download PDF

Elles appellent ça une « urgence de santé publique ». De quoi s’agit-il ? De la situation au Texas où les modifications restrictives à la loi d’avortement ont rendu la procédure « pour ainsi dire inaccessible à de nombreuses femmes ». Un tiers des cliniques d’avortement ont fermé leurs portes. Alors des féministes se sont mobilisées. Depuis début novembre, date à laquelle la loi la plus récente est entrée en vigueur, elles se produisent sur les planches pour récolter des fonds : elles appellent cela le « Téléthon de l’accès à l’avortement ».
 
Les comédiennes en question vivent à New York. Leur pièce : Yeux clairs, cœurs débordants, peuvent choisir, elles la jouent dans un sous-sol près de chez elles d’où elle est télédiffusée en ligne au profit de quatre associations à but non lucratif texans dont le but est de faciliter l’accès à l’avortement : leLilith Fund (que je décrivais ici), le Texas Equal Access FundFund Texas Women et  Whole Woman’s texas Action Fund.
 
En trois heures l’opération a permis de rassembler 50.000 $, non sans le concours de plusieurs comédiennes, pas toujours de prime jeunesse, et decomédiens dont la liste complète se trouve ici. L’une de ces jeunes femmes étant élégamment déguisée en vulve… (C’est ici : attention si vous craignez les fausses notes.)
 
« Village Voice » présente une liste de tweets indignés comme autant de trophées.
 
• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d’informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S’abonner
 

© leblogdejeannesmits, lien direct.

 

à 22:19   

Libellés : 

2 comments

  1. Bence

    Comment se fait-il que vous ne donniez plus aucune nouvelle des chrétiens du Moyen-Orient ? N’y aurait-il plus de persécutions et massacres en Egypte, Syrie, Irak, Iran, à Maaloula et autres cités martyrs ?
    Qui vous musèle ? ?

  2. Léa

    ces gens là devraient vivre entre eux ailleurs (sur une planète par exemple) et se débrouiller entre eux avec leur délires. Car en aucun cas on doit se laisser imposer les folies des uns et des autres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *