Les chrétiens s’organisent pour défendre les amérindiens contre la destruction de leurs terres

Download PDF

L’un des grands engagements de l’Église catholique en Amérique du Sud est la défense des territoires encore occupés par les amérindiens qui occupaient le continent avant l’arrivée des colons, et qui se voient aujourd’hui de plus en plus menacés par l’industrialisation galopante des forêts sud-américaines. C’est à Brasilia que se sont réunis des dirigeants chrétiens venus de 14 pays d’Amérique du Sud et d’Amérique Centrale, pour évoquer la menace que font peser les exploitations minières à proximité de l’habitat des amérindiens au Brésil. Monseigneur Guillaume Werlang, évêque d’Ipameri, au Brésil, qui représentait la Commission pour la Justice Sociale et la Charité de la Conférence Épiscopale Brésilienne, a déclaré que c’était jusqu’à l’eau que boivent ces populations qui est rendue nocive à cause des installations minières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *