“Les évêques ont une autorité morale qu’ils ne mesurent pas”

Download PDF

Jean-Frédéric Poisson, candidat PCD à la primaire de la droite et du centre, a été interrogé par Famille Chrétienne. Extrait :

Les évêques se réunissent à partir d’aujourd’hui à Lourdes. Qu’avez-vous pensé de leur dernier texte sur la politique ?

Les évêques ont une autorité morale qu’ils ne mesurent pas. Il est légitime dans ma conception de la laïcité qu’ils prennent la parole sur des sujets politiques. Par ailleurs, sur les migrants, j’observe que je suis complètement en phase avec les déclarations du pape François en Suède sur la prudence. C’est la position du bon sens. Sa première expression était celle d’un chef spirituel ; la seconde plus proche d’un chef de gouvernement. L’appel à la charité, c’est son travail de pape. Il est le premier animateur de la charité. Le pape appelle à ouvrir son cœur, comment lui reprocher ? En revanche, charge aux laïcs, dans l’esprit de Vatican II, de déterminer comment mettre en œuvre les exhortations de l’Église à la charité dans l’espace public.