Les Zemmouriens de sortie

Download PDF

Zemmour Un peu plus de 200 personnes de toutes les générations (dont beaucoup de jeunes) se sont retrouvées en fin d’après-midi devant le siège du Figaro.

Ils ont scandé les slogans suivants : “Faîtes Zemmour, pas la guerre !”, “Zemmour, on t’aime !”, “Première, deuxième, troisième génération, nous sommes tous des enfants de Zemmour !”, “Liberté d’expression, halte, halte à l’oppression !”, “Mitterrand démission, Zemmour à la culture !”, “Zemmour président !”, “Zemmour un jour, Zemmour toujours !”, “Zemmour, I see you, Zemmour I love you !”, “Les censeurs à la poubelle !”.

Sur des pancartes brandies par les participant(e)s, on pouvait lire “Vous avez voulu le virer ? On l’a sauvé !”, “J’aime Zemmour”, “Zemmour, j’oZe”, “Zemmour m’a libérée du féminisme”. Une gerbe à la mémoire de la liberté d’expression a été déposée devant l’entrée du Figaro, suivie par une minute de silence durant laquelle les participants se sont couverts la bouche d’un scotch noir. Bientôt complétée par “une minute de bruits” très animée suivie par des applaudissements.
Pendant une partie de la manifestation, des journalistes du quotidien étaient à leur fenêtre et prenaient des photos. Eric Zemmour est sorti du Figaro vers 19h, l’air très ému. Acclamé et embrassé par les participants, le chroniqueur à répété plusieurs fois “merci!” avant de s’en aller en voiture dans le XVIIIème arrondissement pour le tournage d'”On n’est pas couché” de samedi. Sans s’arrêter devant les journalistes présents sur place mais en saluant la foule.

Les organisateurs ont réclamé “plus de Zemmour” au “Figarose”, rappelé que la diffusion de “Daily Sarkozy” avait diminué de “54 000 exemplaires” en 6 ans. La faute à “une ligne toujours plus consensuelle, moins factuelle, plus idéologique”. “Nous sommes ici pour réclamer le droit au débat, le droit à la liberté de pensée, à la liberté d’expression ainsi que “la diversité au Figaro où ça n’est pas d’un Zemmour dont nous avons besoin, mais de deux Zemmour (…) Jamais deux sans trois ! De trois mousquetaires qui comme vous le savez sont quatre… Quatre Zemmour, au minimum !.

Une ambiance bon enfant aux dires même… des policiers présents sur place. “Je ne devrais pas vous le dire mais je suis à 100% derrière Zemmour” nous a d’ailleurs confié l’un d’entre eux.

A noter, la présence de Benjamin Lancar, président des Jeunes Pop, celle de Martine Lehideux (Parti de la France), la courte apparition d’Yvan Rioufol, chroniqueur au Figaro, de Jeunes UMP, de Jeunes pour la France, de militants du Front national et de Debout la République ainsi que du MoDem, même si la majorité des participants n’était, semble-t-il, pas encartée. Les organisateurs ont bien insisté sur le caractère “apartisan et aconfessionnel” du rassemblement. Selon nos informations, un journaliste du Figaro leur a confié avec enthousiasme à la sortie : “vous avez évitez tous les pièges”.

20 Minutes.fr, Le NouvelObs.com, L’Express.fr, Bakchich, LeParisien.fr ont couvert l’événement.

Thibaud COUPRY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *