L’évêque d’Autun Benoît Rivière va remettre le 1er prix littéraire Cardinal-Perraud

Download PDF

C’est la première pour le prix littéraire Cardinal-Perraud. Mgr Benoît Rivière va remettre ce premier prix littéraire à Marcus Malte, désigné lauréat du prix Cardinal-Perraud pour le roman Le Garçon. Ce prix du diocèse d’Autun est décerné par un jury dont les membres sont des prêtres et des laïcs de Saône-et-Loire, lecteurs de romans contemporains. ,La sélection s’est opérée sur la base de romans déjà lauréats de grands prix littéraires français en 2016.

Ce prix littéraire met à l’honneur le Cardinal Adolphe Louis Albert Perraud. Il a lui-même été évêque d’Autun à partir de 1874. Une fonction qu’il occupa jusqu’à sa mort en 1906. Historien et membre de l’Académie Française, il a été choisi pour son lien avec le monde de la culture et pour éviter qu’il ne tombe dans l’oubli.

Source

Normalien, Adolphe Perraud est ordonné prêtre le 2 juin 1854 pour l’Oratoire, dont il deviendra ensuite le supérieur général. Il enseigne l’histoire ecclésiastique à la Sorbonne. Il est élu membre de l’Académie française en 1882. Il est l’auteur d’ouvrages d’histoire religieuse, dont notamment une Histoire de l’Oratoire en France au XVIIIe et au XIXe siècle et une Histoire de la renaissance du catholicisme en Angleterre au XIXe siècle, et de nombreuses œuvres pastorales et oratoires. Nommé évêque d’Autun en 10 janvier 1874, il est consacré le 29 juin suivant par le cardinal Joseph Guibert. Créé cardinal in pectore par le pape Léon XIII lors du consistoire du 16 janvier 1893, sa nomination est publiée lors du consistoire du 29 novembre 1895, avec le titre de cardinal-prêtre de S. Pietro in Vincoli. A ce titre il participe au conclave qui suit le décès du pape Léon XIII en juillet 1903, après l’exclusive prononcée contre le cardinal Mariano Rampolla del Tindaro, il demeura fidèle à ce dernier, et jusqu’au dernier scrutin, se prononça pour le candidat de la France. Il meurt dans son diocèse le 10 février 1906.