Liturgie : les prêtres irlandais font de la résistance

Download PDF

Plus de 60% des 191 prêtres interrogés par l’Association des Prêtres Catholiques, une organisation irlandaise, se montrent critiques de la nouvelle traduction du missel en anglais, en vigueur depuis 2011 dans les pays anglophones. Près de 80% d’entre eux demandent son remplacement immédiat ou le plus rapide possible. Les reproches qui sont faits au texte portent principalement sur certains mots complexes, trop archaïques, ou la longueur des phrases. En somme, le clergé vieillissant de l’Église d’Irlande, frappée de plein fouet par la crise moderniste qui a suivi Vatican II, refuse le retour, voulu par Jean-Paul II et Benoît XVI, à une traduction à peu près respectueuse de l’esprit de la liturgie romaine. Il n’est d’ailleurs pas étonnant que ce soit l’Irlande qui soit à la pointe de la contestation, tandis que les catholiques d’Angleterre et du Pays de Galles, selon les évêques à qui cette enquête a été présentée, ont bien mieux accepté le nouveau missel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *