L’ordinariat anglican aux États-Unis : bientôt un an…

Download PDF

Canoniquement érigé par Rome le 1er janvier de cette année, le Personal Ordinariate of the Chair of St. Peter fêtera donc dans un mois son premier anniversaire. Destiné à accueillir dans la pleine communion de l’Église des anglicans (presbytériens en l’occurrence puisque nous sommes aux États-Unis) qui veulent faire retour à l’Église sans abandonner certaines de leurs traditions propres et convenables, l’ordinariat s’est modestement mais constamment développé au cours de l’année écoulée. Son ordinaire, Monseigneur Jeffrey N. Steenson, ancien évêque épiscopalien entré dans l’Église catholique en 2007 et ordonné prêtre – quoique marié ce qui lui interdit d’être ordonné évêque – l’année suivante a donné à Catholic News Agency le 27 novembre dernier, quelques chiffres d’intérêt sur la réalité de l’ordinariat au 1er novembre de cette année. Le Personal Ordinariate of the Chair of St. Peter, dont le siège est à Huston (Texas), compte 1 336 membres, 23 prêtres, 69 séminaristes et 35 communautés (ou quasi paroisses) dont les plus importantes sont au Texas, Maryland, Floride et Pennsylvanie. « Nous sommes de petite taille, souligne Monseigneur Steenson, nous commençons modestement mais cependant l’excitation et le soutien des gens est très, très grand ». L’ordinaire se félicite également de l’accueil chaleureux des évêques des États-Unis. Comme ordinaire, Monseigneur Steenson appartient de plein droit à la Conférence épiscopale des États-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *