Ma foi n’est pas le résultat de ma réflexion solitaire

Download PDF

Dans la catéchèse sur l’aspect ecclésial de la foi, dont nous parlions hier, le Pape dit encore:

Ma foi, n’est pas le résultat de ma réflexion solitaire, ce n’est pas le projet de ma pensée, mais c’est le fruit d’une relation, d’un dialogue, dans lequel il y a une écoute, une réception et une réponse ; c’est la communication avec Jésus qui me fait sortir de mon « moi » enfermé sur lui-même pour m’ouvrir à l’amour de Dieu le Père.

2 comments

  1. LEFOL

    La foi est de l’ordre du “pneuma” ; elle n’est pas de l’ordre de la “psuchè”.
    “Celui qui croit en moi , même s’il meurt , vivra ; et celui qui vit et croit en moi ne mourra jamais.Le crois-tu ?”
    “Celui qui croit ” et “celui qui ne croit pas” se retrouve constamment (surtout chez S.Jean)
    La foi est la confiance personnelle en la Personne de Celui que le Père a envoyé pour sauver chacun en particulier.
    L’Eglise , “Corps du Christ” , est déchirée à cause d’ altérations de vérités doctrinales du dépôt apostolique , notamment concernant la justification par la foi et non par les oeuvres profanes , si méritoires soient-elles:
    “-4 Mais quand la bonté de Dieu notre Sauveur et son amour pour les hommes ont été manifestés, 5 ce n’est pas d’après des œuvres de justice que nous-mêmes aurions réalisées mais en vertu de sa miséricorde qu’il nous a sauvés par un bain de renaissance et de renouveau de l’Esprit-Saint, 6 qu’il a répandu sur nous en abondance par Jésus-Christ notre Sauveur 7 pour que, justifiés par sa grâce, nous devenions en espérance héritiers de la Vie éternelle.(Tite Ch.3)
    Il ne faut pas oublier que le baptême trinitaire pratiqué par les Protestants est réputé valide , et la personnalisation de la foi est typique dans le baptême des adultes plus que dans le baptême des nouveaux-nés , tout aussi légitime bien que postérieur aux premiers baptêmes.
    Depuis la justification par la foi en Jésus-Christ , il n’existe plus une justification par la foi d’Abraham .Or :
    catéchisme 1998 :
    841 Le dessein de salut enveloppe également ceux qui reconnaissent le Créateur , en tout premier lieu les Musulmans , QUI PROFESSENT LA FOI D’ABRAHAM , adorent avec nous le Dieu unique , miséricordieux , juge des Hommes au dernier jour.
    2569 C’est d’abord à partir des réalités de la création que se vit la prière (…) cette qualité de prière est vécue par une multitude de JUSTES dans toutes les religions.

  2. Melmiesse

    Le Pape a bien dit :”c’est la communication avec Jésus Christ …qui m’ouvre à Dieu le Père” c’est l’intermédiaire; s’il n’était pas indispensable on se demande pourquoi il est nait et est mort sur la croix; Abraham est le modèle des croyants è l’âge du bronze: à l’époque l’humanité est à la recherche de Dieu, un Dieu qui commande un assassinat et pas n’importe lequel: égorgement du fils (Dieu mange-t-il de la viande hallal) la recherche de Dieu est respectable, mais l’évangile de dimanche dernier nous dit que Jésus Christ est venu rendre la vue aux aveugles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *