Malaisie : le gouvernement interjette appel

Download PDF

Malaisie, lundi 4 janvier. Le gouvernement a décidé d’interjeter appel d’une décision de justice de la Haute Cour autorisant le journal catholique The Herald à employer le mot “Allah” dans son édition en langue malaise, a annoncé dimanche un haut responsable gouvernemental.

“Il est important pour les musulmans ici de protéger l’utilisation de ce mot et s’il existe une quelconque tentative pour l’insulter ou l’utiliser incorrectement, nous devons prendre toutes les mesures juridiques nécessaires dans le respect de la Constitution fédérale”, a déclaré le ministre chargé des Affaires musulmanes, Jamil Khir Johari, cité tard samedi par l’agence officielle Bernama.

Selon lui, le haut conseil national de la fatwa a ordonné en mai 2008 que le mot “Allah” ne puisse être utilisé que par les seuls musulmans en Malaisie.

Le mot “Allah” est antérieur à l’islam. The Herald rappelle sur son site qu’“Allah” est aussi utilisé par les Sikhs : “personne ne peut revendiquer la propriété exclusive du mot “Allah” qui n’est pas la marque déposée d’un groupe ethnique”.

LawrenceLe Père Andrew Lawrence qui édite l’hebdomadaire a assuré cet après-midi au Malaysian Insider : “il y a des allégations selon lesquelles nous chercherions à convertir les musulmans. Nous les démentons.”

Arthur Leroy