“Mariage pour tous” : le PCF de Paris veut bâillonner les écoles catholiques

Download PDF

 Lu dans L’Humanité : 

Depuis plusieurs jours, le secrétaire général de l’enseignement catholique mène ouvertement une campagne contre le projet de Mariage pour tous. Il veut que les établissements scolaires catholiques prennent des « initiatives », « pour permettre l’exercice d’une liberté éclairée ». 

Il est intolérable qu’Eric de Labarre défie ainsi les pouvoirs publics. Les établissements qu’il vise sont sous contrat pour plus de 90 % d’entre eux, largement financés par l’Etat et les collectivités locales, et très clairement encadrés par la loi, les codes du travail et de l’éducation. En incitant au débat sur des thèmes qui relèvent de convictions politiques ou religieuses, il les jette dans une bataille qui n’est pas la leur, et les incite au délit. 

En s’engageant contre le projet de Mariage pour tous, le secrétaire général de l’enseignement catholique est sorti de son rôle et de ses compétences. Il me paraît essentiel que la Ville de Paris s’assure dès cette rentrée que les établissements catholiques respectent la loi et ne fassent pas la propagande du combat d’arrière-garde de M. de Labarre. 

Communiqué de Ian Brossat, Président du groupe PCF-PG au Conseil de Paris

A vrai dire cela n’est pas très étonnant.

Dans les pays où le « mariage » des homosexuels ou le combat contre l’« homophobie » est avancé la pression s’accroît sur les écoles catholiques afin qu’on n’y enseigne plus la morale traditionnelle (et naturelle) sur la question.

Et pour ce qui est du Conseil de Paris, on peut penser qu’il ne sera pas insensible au souhait communiste. Lui qui a déjà largement vidé de sa substance la « Carte Paris Famille » sous la pression des écolos qui y voyaient une prime aux familles nombreuses, forcément riches ou bien cathos…  

• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d’informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S’abonner

© leblogdejeannesmits

3 comments

  1. Frère Tuck

    Je pense que les “cathos” n’auront pas fini de défiler en 2013.
    Après le pseudo “mariage pour tous”, ce sera, comme en 1984, pour le respect de l’école privée.

  2. BRUNIER Jean-Marie

    Cette «morale laïque», selon les
    mots de Peillon, qui veut s’imposer aux religions (lire le christianisme), contamine les élèves de la fabrique de cancres et recouvre en fait la volonté d’assassiner les chrétiens en vu du “grand remplacement” (cf. Bertold Brecht: le peuple ne vous convient pas…changez-le)…
    Comme le dit Peillon, grand amateur de pétard, «La bataille
    que doit mener l’école est aussi une bataille des valeurs» (lesquelles ?…même à le télé les rillettes du Mans en ont).
    L’État socialo communiste est en guerre contre la religion chrétienne qui freine l’expansion de son idéologie totalitaire et marxisante. Ainsi, le Parti Communiste bien représenté dans l’éducnat, minorité agissante, veut nous imposer par la force ses vues néantisantes pour en finir avec notre civilisation !
    Vae Victis

  3. de Ducla Patrick

    Ah oui ! Ils ne manquent pas d’air à “l’Huma” ! Et les lycéens envoyés “Manu militari” dans la rue, sous l’ancien gouvernement , contre la réforme des retraites engagée par la droite, sans oublier le CPE ! Alors, balayez un peu devant votre porte, messieurs du PC ……..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *