Mgr Riocreux bénit des orgues

Download PDF

Samedi 1er février, Mgr Riocreux, évêque de Guadeloupe, a procédé à la bénédiction des orgues de l’église paroissiale Saint Charles Borromée, à Gourbeyre. Il inaugurait ainsi le festival international des orgues de Guadeloupe qui verra, tout au long du mois de février, des organistes de renom international donner des concerts de musique sacrée dans les églises de Baillif, Saint Robert, Le Moule, Pointe-à-Pitre, Vieux-Habitants, Gourbeyre et Basse-Terre.

L’orgue de l’église Saint Charles Borromée de Gourbeyre a été construit en 1886-1887 par la manufacture Joseph Merlin et a été utilisé par le célèbre organiste Henri Mulet (1878-1967). Transporté en Guadeloupe en 1969, à l’initiative du Père Niau, ancien curé de Gourbeyre, il a été restauré par le facteur d’orgue Nicolas Toussaint, présent à la cérémonie, qui lui a redonné ses sonorités d’origine. Composé de 940 tuyaux répartis sur 18 registres, l’orgue de l’église paroissiale de Gourbeyre bénéficie des conditions exceptionnelles de conservation qu’offre le climat caribbéen grâce à sa température et son hygrométrie stables. Il est le seul instrument de la Guadeloupe à avoir été classé (en 2004) au titre des instruments historiques. Le seul autre instrument de ce style qui existe se trouve en Dominique où il a été restauré en 1998. Monsieur Gustave Dit Duflos Joël, président du festival international des orgues de Guadeloupe, a exprimé le souhait que de jeunes organistes guadeloupéens soient formés afin de promouvoir la valeur patrimoniale, artistique et religieuse de ce bel instrument. Monsieur Luc Ademar, maire de Gourbeyre, a remercié tous ceux qui avaient permis la restauration de l’orgue.

Après avoir rappelé que le concile Vatican II a lui-même souligné l’importance de l’orgue dans la liturgie de l’Eglise, Mgr Riocreux a béni les orgues de l’église paroissiale de Gourbeyre avec cette prière : « la musique de l’orgue nous aide à Te rencontrer toi, Dieu Père, en rencontrant ton fils Jésus Christ »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *