MRJC : La Croix plaide pour un libre débat dans l’Eglise

Download PDF

Le scandale du MRJC continue de faire des vagues et tous les gauchistes de l’Eglise viennent au secours du mouvement (et de son astronomique subvention). Ainsi La Croix publie un article plaidant pour une liberté de débattre dans l’Eglise :

Les vives réactions suscitées depuis dix jours par le communiqué polémique du mouvement catholique MRJC sur l’avortement, témoignent de la difficulté de l’Église à gérer les voix discordantes en son sein. Certains voient pourtant dans le débat un moyen pour les catholiques de s’approprier l’enseignement de l’Église.

Voilà : donc il est permis de débattre du droit à l’avortement, du droit de tuer l’enfant à naître, alors même que la Constitution Gaudium et Spes du Concile Vatican II parle de l’avortement comme d’un crime abominable…

C’est curieux ce besoin, chez les gauchistes pris la main dans le pot de confiture, d’en appeler au dialogue, au débat, alors même que, sur des sujets qui ne relèvent pas des principes non négociables, il n’y a pas de débat. Citons, pêle-mêle, la préférence nationale, l’immigration, la peine de mort, le vote FN…

14 comments

  1. chouans85

    Ce journal n’est plus catholique depuis longtemps et j’attends avec impatience le retrait de l'”imprimatur” du clergé français comme cela avait été le cas de la Vie il y a plusieurs années.
    Mais de gros intérêts sont en jeux car la Croix perdra la plupart des lecteurs si elle perd cette imprimatur.

  2. Carolus Magnus

    Normal que LA CROIX piloté par des protestants, soit l’adepte forcené de la liberté du débat au sein d’une fausse église conciliaire qui professe la liberté religieuse !

    Vive la liberté ! Chacun fait ce qu’il lui plaît et – YOUPPALA! – nous irons tous au paradis !

    LA CROIX ? Propage l’hérésie de l’absence du péché, l’inexistence de l’enfer, de l’égalité de touts les religions.

    FUYEZ LA CROIX !!!

    • herrera

      La croix sans le Christ, n’est qu’une potence, un règlement de compte. Avec Jésus la croix, devient l’humanité des croyants qui dans la foi porte le Christ, le sacrifice du fils unique qui vient les sauver. C’est pour cela que dans l’erreur, les protestants ne représente que la croix. Que celui qui à des oreilles entende!

  3. Hervé Soulié

    Cette position n’est guère étonnante.
    Depuis longtemps, La Croix n’est plus crédible comme magistère de la foi catholique.
    C’est un média un peu balloté entre socialisme mou, droit-de-l’hommisme bien convenable, et protestantisme tranquille.

  4. Pradayrol

    Nous sommes en plein casuisme! Notre clergé en grande partie est muet sur tout ce qui concerne la religion et tout le monde est beau et gentil!

    Suspendons tout paiement du denier du culte sauf aux évêques et prêtres qui sont dans le “droit chemin”

  5. don quijote

    ce torchon ne devrait plus s’appeler La Croix il blasphème tous les jours le nom qu’il porte. Croire que la CEF va l’éradiquer, c’est une gageure!

  6. lnoelle

    “LA CROIX” moi, je trouve que ce journal porte bien son nom car depuis des années trouver ce pseudo journal dans les mains de nos pretres, dans nos eglises et chez des catholiques, c’est vraiment une croix pour beaucoup de catholiques qui sans être taclés d’intégristes essaient de rester fidèles aux valeurs de l’Evangile et non du climat ambiant….

  7. dj86

    Une vie est une vie que l’enfant soit en ou hors sa mère !

    On détruit 200 000 vies par an par l’avortement et en même temps, on accueille 200 000 migrants, est ce un hasard ?

    Mais rassurez vous, nous irons tous au paradis !
    >
    https://www.qwant.com/?q=nous%20irons%20tous%20au%20paradis%20polnareff&t=all&r=videos&o=0:9c5758f6cc7568504a014135a2a81908

    Je vous propose un autre débat:
    Est ce mon devoir d’accueillir un migrant alors que je sais que sa religion violente lui ordonne de détruire la mienne ?

  8. Serge Akekchose

    1ére remarque : Est ce que La Croix pourrait enquêter sur le détail complet des subventions qu’accorde la CEF ?
    Combien et à qui ? (si c’est déjà fait je suis preneur de l’article.)

    2ème remarque :
    Débattre de l’avortement dans l’Eglise c’est comme débattre de l’alcool chez PERNOD RICARD cela n’a aucun sens.
    En revanche débattre de l’acceptation d’un nouveau né dans notre société et savoir l’accueillir dignement en aidant sa maman quelque soit le coût oui j’y suis prêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *