Ne dîtes pas qu’ils sont catholiques !

Download PDF

Extrait de l’entretien du cardinal André Vingt-Trois sur Radio Notre-Dame, le 29 mars 2013, au sujet de la manifestation du 24 mars à Paris.

RND : Quel regard posez-vous sur la mobilisation qui a eu lieu la semaine dernière ? On a l’impression qu’il y a clivage dans notre société ?

AVT : … c’est une réalité !
La question à laquelle on est confronté, c’est de ne pas sous-estimer ce clivage. Quand le Premier Ministre dit que les organisateurs ont été débordés, on peut dire que la Préfecture de Police aussi a sous-estimé la participation. Les organisateurs, au contraire, avait annoncé une participation très forte. La Préfecture disait : il y aura 100 000 personnes ! Ce ne sont pas les organisateurs qui ont sous-estimé la manifestation.

Si j’insiste sur la sous-estimation de la manifestation, ce n’est pas pour faire de la polémique sur les chiffres, c’est parce que cette sous-estimation reflète la difficulté d’un certain nombre de personnes à apprécier l’importance de la résistance au projet de loi. Ce n’est pas la manifestation qui est importante, c’est la résistance dont la manifestation est le symbole.

Et je pense que c’est une erreur d’appréciation grave de penser qu’il s’agit là d’une réaction confessionnelle, religieuse, et qui ne reflète pas la diversité de la société française. Je pense que les gens qui ont manifesté reflètent la diversité de la société française, avec des accents plus importants chez les uns ou les autres. Mais il ne faut pas dire que ce sont des « cathos réac » qui sont les manifestants. Cela n’est pas vrai. C’est vraiment un reflet d’une société française qui a estimé qu’elle n’était pas entendue dans sa résistance et dans son opposition à ce projet de loi. Je pense qu’il faudrait lui donner au moins le signe qu’on ne méprise pas ce qui a été vécu et ce qui a été dit (…).”

24 comments

  1. eljojo

    Oui, en même temps, quelle est l’utilité médiatique de préciser que les cathos sont ultramjoritaires et leaders de ce mouvement ?

    À part pour réconcilier la gauche contre nous et du même coup terroriser la droite d’une menace de procès en laïcité…

    Non, clairement, il est inutile politiquement de dire que ce sont les cathos derrière la manif. Sauf pour se faire mousser.

  2. Skytrack

    Perso je n’ai aucune honte d’être catho, j’en suis heureux, j’en suis fier, et je le dits haut et fort
    Ce sont bien les cathos qui sont à l’initiative de tout ça, le début de la contestation c’était contre les deux pièces de théâtres blasphématrices, ce Monseigneur était contre, ces actions catholiques menés par des catholiques n’ont cessé de s’amplifier
    Oui les cathos sont en pointent, les choses changent, le Christ était en pointe et pas pour se faire mousser : pour faire changer les injustices
    Et qu’est ce qu’Il dit Jésus “Je vomis les tièdes….”
    Gloire à Dieu

  3. eljojo

    Il ne s’agit pas d’être tiède ou mièvre, mais bien d’être candides comme des colombes et rusés comme des serpents.

    Il ne s’agit pas de faire du catholicisme une religion comme les autres défendant des intérêts communautaristes. Comme le dit ce “Monseigneur”, le Christ, Lui, a tendu l’autre joue en rejetant la violence de Pierre.

    Il s’agit finalement de stratégie. Si dans notre combat (ici contre le mariage gay) cela nous sert de revendiquer notre catholicité, alors revendiquons-la. En revanche si la revendiquer est la meilleure méthode pour fédérer nos adversaires contre nous (et par conséquent de laisser passer le projet de loi), alors soyons discrets.

    Dans le cas très particulier du combat contre le mariage gay, l’opposition des catholiques ne vient pas tant de la foi que de la morale naturelle. Ce qui doit être mis en valeur dans ce contexte, ce sera donc la loi naturelle et non la foi. Rassemblons le plus largement possible, particulièrement à gauche et chez les non catholiques, car un manifestant de gauche, athée ou musulman a nettement plus de poids sur un gouvernement socialiste qu’un manifestant de droite ou catholique qui de toute façon se mobilisera n’a de fait pas voté pour Hollande.

    Dans d’autres contextes (pèlerinages, processions, solennités) par contre, n’hésitons pas à être bien visibles, c’est même notre devoir.

    “Il y a un temps pour tout et pour chaque chose sous le soleil”

  4. Bea Klenik

    je lis que: ce ne sont pas les cathos ‘reac’, en cela, Mgr Vingt-Trois a raison (les bons cathos qui me traitaient de ‘reac’ il y a qq annees, se moquaient de ma ‘tradition reac’ et me traitaient de cathos ‘cra-cra’.. le sens du terme aurait-il change ?)
    et que cette marche ait ete le reflet de la voix du peuple, dans sa diversite, est egalement vrai
    c’est bien pour cette raison que ce gouvernement felon s’est bien garde de soumettre ce sujet a un referendum
    le NON aurait ete majoritaire, et il n’y aurait pas eu que les voix des cathos.. tous les ‘vrais’ Chretiens sont contre, et meme des athes.

  5. Loco

    D’accord avec Monseigneur Vingt trois .
    Il n’y a pas que les cathos dans l’opposition à la loi Taibira, il y a aussi des gens que les méthodes de ce gouvernement exaspèrent .
    Le clivage qui est en train de se creuser est le clivage entre une société qui se laisse enfermer et asphyxier dans les jeux du cirque avec les avantages td’un assistanat clientéliste ; et l’autre qui manifeste

  6. Michel

    Il me paraît surprenant de nier que les catholiques sont bien à l’origine de cette manifestation, de ces manifestations qui s’opposent à l’insupportable destruction de la famille. Certes, d’autres personnes s’opposent légitimement à ce fléau et je pense que ce grand mouvement va encore prendre de l’ampleur, grâce aux catholiques, et aussi à tous ceux qui s’élèvent contre les projets néfastes qui se succèdent depuis plusieurs mois en France.
    Je trouve étrange que les forces de l’ordre ne maîtrisent pas les prévisions des grands rassemblements, d’autant qu’elle disposent des moyens suffisants pour cette mission.

  7. Poussard

    soleily
    En l’occurrence, il ne s’agit pas de tiédeur, mais de la vérité. Oui, les catholiques ont été à l’origine du mouvement, mais ils ont voulu que toutes les catégories sociales puissent s’exprimer sur un sujet qui ne concerne pas seulement les catholiques. Je suis heureuse et fière de ce mouvement.
    N’oublions pas qu’au cours de sa vie terrestre, Jésus a dit souvent lui-même, de ne pas révéler qui il était…. Cela a du sens !!!

    Fraternellement en Jésus et par lui, avec toute l’humanité.

  8. Valles

    Certains catholiques, entre autres André 23, veulent imposer leurs préceptes religieux à toute la société française.
    La République ne se mèle pas du mariage religieux, ce serait bien que l’Eglise catholique fasse de même avec le mariage civil.
    Si les prélats veulent balayer, qu’ils commencent devant leurs portes (pédophilie, scandales financiers).

  9. Maye

    L’archevêque de Paris a raison et nous serions prudents de l’entendre, sauf à -une fois encore- avoir plus envie de perdre en crânant que de gagner en partageant.
    Partager la victoire nous rapporterait en outre bien plus que la victoire, car non seulement nous aurions envoyé ce foutu projet de loi au tapis, mais en plus nous nous seront faits des alliés et nous aurons reconquis une image positive de gens intelligents soucieux du bien commun. Souvenez-vous de l’impact du discours de Benoît XVI aux Bernardins.

  10. Il est fascinant de constater à quel point certains évêques et cardinaux pensent et repensent au message politique, à plaire au monde, à ce qu’il faut dire aux oreilles du monde. Ils sont les évêques de qui ? De Dieu ou de la presse ? On a dit par ailleurs que pour ce qui est de plaire à nos ennemis, c’est peine perdue: ils nous haïssent. Ils vous haïssent, Monseigneur, secouez donc votre habit de la poussière de ces salons et tournez-vous enfin vers ceux qui attendent une parole.

  11. Lachapelle

    Si l’on ne veut pas dire que les catholiques sont le fer de lance de la manifestation, cela autorisera (autorise?) les pro-mariage homosexuel (appelons-donc les choses par leur nom) à prétendre que c’est un réflexe d’homophobie qui pousse les gens dans la rue. Alors que pour un catholique, il s’agit de respecter le plan divin et de ne pas laisser se banaliser un péché grave. Il faudrait qu’il y ait des manifestations aussi importantes contre l’avortement, qui est encore plus grave puisqu’il s’agit là de voler des âmes au Seigneur.

  12. clement

    personnellement, je suis du même avis que Skytrack :c’est fini la léthargie des catholiques , merci a mr hollande de nous avoir réveille et faire réagir la majorité des français ! La religion n’est pas morte loin de la !

  13. “Au diable la tiédeur” écrit le père Zanotti-Sorkine en titre de son livre! En accord avec Jésus! Tourner autour du pot sans arrêt pour ne pas s’afficher: mais pourquoi donc!?La force de nos convictions et la grâce de Dieu sont bien supérieures à toutes ces précautions inutiles! Si nous hésitons, comment allons-nous attirer vers nous les non croyants, les musulmans et tous ceux qui, au fond d’eux-mêmes attendent que les catholiques leur redonnent l’espérance?

  14. abbé

    Bravo Skytrack !

    Jésus s’est “fait mousser” en effet !

    En termes plus exacts…, il a témoigné de la Foi, de Dieu son Père, de sa Divinité, il n’a pas eu de respect humain pour sauver les âmes du péché mortel (= homosexualité, péché qui crie vengeance contre le ciel).

  15. Skytrack

    “Si nous hésitons, comment allons-nous attirer vers nous les non croyants, les musulmans et tous ceux qui, au fond d’eux-mêmes attendent que les catholiques leur redonnent l’espérance?”
    alors ça c’est drôlement bien, ce n’est pas avec de l’eau tiède que l’on réchauffera tout ça, il faut terminer cette époque des messeigneurs qui supportent tout pour ne pas déplaire à leurs ennemis, ils ont laissé venir l’avortement sans combattre etc etc,
    Jésus était tout le temps en mouvement, Il était en action Il nous a montré la voie
    Il a tendu la joue droite, mais il a aussi chassé les marchands du temples, Il a aussi dégommé le couple de Levy escrocs dans les Actes des Appotres
    Maintenant pour l’autre ringard 95 % des actes de pédophilie ont lieu en famille 2° position les actes de pédophilie dans l’Éducation nationale (mais chuuuuuuuut), 3° position les clubs de sports et les éducateurs sportifs (mais chuuuuuuuuuuuuut), 4° et dernière position les prêtres et là pas de chuuuuuuuut plutôt des boucs émissaires pour éviter de parler des autres
    Benoit XVI° a fait un support boulot pour crever cet abcès que les autres en fasse autant, avec ça je suis fier de mon église, fier de mon église, fier de ma foi et rempli d’espérance
    Jésus Vainqueur

  16. Skytrack

    Amis que ça démange soyez présents dans le plus de forum possible, participez aux discussions sans complexe, existez enfin, sortons des tombeaux dans lesquels ils ont voulu nous enfermer, nous ostraciser, nous minimiser, nous ridiculiser
    Pax Christi

  17. Maye

    Voici ce que dit l’archevêque de Paris : “Mais il ne faut pas dire que ce sont des « cathos réac » qui sont les manifestants. Cela n’est pas vrai”.

    Il y avait des « cathos réac » dans la foule immense de ces manifestation. A commencer par moi, catho et réac et cela ne me gène ni de le dire ni qu’on le dise de moi.

    Si vous voulez être traité de réac et considérés comme tel, c’est un choix.

    Mais la plupart des gens avec lesquels j’ai pris le car puis défilé à Paris le 13 janvier ne le sont pas, et n’aiment pas se l’entendre dire. Quant au 24 mars, tout le monde défilait en même temps.

    Beaucoup des réactions ci-dessus font la preuve qu’un titre peut effacer un article.

  18. BLL

    Le mot “catho” m’insupporte. Je suis Catholique. Pas “catho”. “Catho” sonne culcul la praline, gnangnan à souhait. Que d’autres l’utilisent est une chose, le reprendre à son compte, c’est l’horreur.

    Catholique Romain, point barre.

  19. Robert Roger

    La vraie question me semble-t-il est : que voulons-nous, nous catholiques ? être reconnus comme catholiques ou bien que le projet de dénaturation du mariage échoue ? En d’autres termes, sur qui nous centrons nous ? sur nous autres, pauvres pécheurs ou bien sur Dieu dont la Loi est menacée en France par l’idéologie gauchiste ? Il peut y avoir beaucoup d’orgueil et de vanité à vouloir être reconnu à tout prix. D’autant plus qu’il s’agit d’être reconnu pas de simples mortels alors que seul Dieu reconnait les siens.

  20. Pascal Le Blan

    Je suis positivement impréssionné par les temoignages de Clément ,Skytrack , Clovis et autres .
    Personnellement , je retire de ces dernières manifestations plusieurs enseignements :
    1 / Nous ne devons absolument pas rentrer dans ces clivages politiques gauche et droite et nous faire récupérer et enclaver par ces étiquettes politiques .
    Il y a des chrétiens de droite et de gauche .
    Il y a ceux , de droite et de gauche confondus ,
    qui ne veulent pas que des politiques s’ octroient
    un pouvoir doctrinaire de dicter les régles d’ une nouvelle civilisation , sans en référer à notre expression démocratique par référendum .

    2 / Ces expressions citoyennes et culturelles dépassent largement les clivages politiques .
    Nous sommes une force neuve et indépendante .
    Ce sont nos convictions d’ espérance dans la poursuite de
    l’ humanité que nous déffendons , avec des valeurs qui nous engagent dans nos expréssions encore possible façe à un totalitarisme progressant .
    3 / Chrétien , je suis donc , par mon bapthéme , comme tous les caholiques ,prètres et prophètes dans notre l’humanité ,
    Et je suis heureux que d’ autres confessions religieuses nous aient rejointes dans cette résponsabilité d’ hommes et de femmes contre cette tentative de dictature idéologique .

    Restons apolitiques , nous serons encore plus fort

    Pascal ,

  21. Skytrack

    ” Il peut y avoir beaucoup d’orgueil et de vanité à vouloir être reconnu à tout prix. ”
    c’est une manière de voir, mais ça mène à rien, c’est déjà du passé
    Je préfère “ne mettons pas la lumière sous le boisseau” et puis Jésus a dit ” Je suis le chemin la vérité et la vie” les grincheux y verront de l’orgueil et de la vanité, pero j’y vois de L ESPERANCE
    Fier d’être catholique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *