Pas besoin de prêtres selon Mgr Gardès ?

Download PDF

Mgr Maurice Gardès est archevêque d’Auch, ancien responsable des séminaristes du diocèse de Lyon, est interrogé sur Radio Présence (durée 10mn58). L’émission est à écouter ici.

Vers 8mn48, Mgr Gardès fait une drôle de réponse face à la crise des vocations… Il ne s’avoue pas inquiet car… cela permet des nouveautés avec des diacres mariés, des laïcs en mission… Finalement, c’est à se demander à quoi sert le prêtre. Et il termine par un rire assez cynique, en ayant cité Einstein : “la vie c’est comme une bicyclette il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre“.

22 comments

  1. Frankie

    Faut-il s’étonner du manque de vocations avec de telles attitudes et de tels propos. Avec François qui autorise les prêtres des églises orientales à obtenir des ministères pour des prêtres mariés, c’est tout simplement la continuation de la destruction du sacerdoce tel que nous le connaissons. Nous ne sommes plus très loin de l’abandon du célibat sacerdotal et de la protestantisation de l’église catholique.
    Bravo François ! En une année vous avez fait plus pour nuire à l’église que les pires papes en 2000 ans.

  2. Timothée

    En orient, il existait depuis toujours les prêtres mariés. Ce n’est pas une nouveauté! D’ailleurs ils étaient toujours catholique et en relation avec Rome, soit à l’époque de Saint pie X sois maintenant soit au moyen âge. Vaut mieux de parler de quelque chose après en étudier.

    • Michelet

      Depuis toujours ? Non, pas vraiment.
      Sur ce point comme sur celui du divorce, les orientaux ont abandonné l’héritage commun des Pères des premiers siècles.

  3. garmon

    J’ai entendu parler d’un catholique français de rite latin, marié, qui est passé à un rite oriental et a été ordonné prêtre. Mais pour s’occuper d’orientaux.

    Chaque fois que j’ai l’occasion de participer à une sainte liturgie ( = messe) dans un rite oriental, je suis frappé par la beauté de la liturgie ; les plus belles pages de la constitution sur la liturgie du 21ième concile œcuménique, sur la liturgie comme porte du ciel, doivent beaucoup aux père orientaux (10 des pères environs, dans le corps épiscopal entier, les orientaux sont, en un sens, surreprésentés).

    Si les prêtres orientaux mariés peuvent aller partout où l’autorité légitime les envoie s’occuper de leur fidèles de leur rite, c’est une bonne chose.

    Il fut savoir qu’au XIX et au début du XX siècle, des gréco-catholiques sont arrivé en masse aux Etats-Unis, avec leurs prêtres, de l’empire des tsars et des Habsbourg. Mal accueillis par le clergé latin, beaucoup sont passés à l’orthodoxie. Un accueil “large et généreux” a manqué. Satan aime quand les hommes d’Eglise manquent de charité envers une partie de leur troupeaux, il aime les discordes, les attise.

  4. MEYER

    Puisque ce ‘prélat’ considère inutile la présence de prêtres, à quoi sert-il ? Selon sa logique, n’ayant plus de prêtre, il n’a plus de fonction : ne pouvant plus être prêtre qu’il retourne à la vie civile … pour se prélasser ? … pour réparer des bicyclettes ? … en tout cas son départ de l’Eglise fera un grand bien à celle-ci !

    • Hubert.Amugu

      La Sainte Eglise Catholique qui fait les Saints,fondée par Jésus Christ Lui même,ne sera jamais détruite*
      Si Mgr ricanne drôlement,s’il se moque de nous pauvres pécheurs catholiques!ca fait rien!
      que Jésus Christ notre Dieu,et notre Roi,lui pardonne tout cela,qu’IL lui redonne encore des grâces
      de changer son comportement bizarre!car il ne sait sürement pas ce qu’il a dit!? ou ce qu’il a fait!?il est
      sürement victime d’une terrible tentation!car honnêtement parlant,c’est pas du tout facile aujourd’hui d’être
      un prêtre,évêque catholique! dans une société très moderne,aussi hyper industrialisée,comme la france!

  5. Maurice

    @ Frankie : nous ne sommes pas « plus très loin », nous sommes (avec la reforme néo-protestante V2) DANS le protestantisme ! (pour ceux qui s’y complaisent)
    Comment un prêtre peut-il tenir de tels propos s’il n’est pas néo-protestant ?
    Le catholicisme EST et ce doit de rester tel qu’il est ! Ce n’est pas à NOTRE religion de changer, c’est à nous de faire le nécessaire pour que notre façon de vivre corresponde à sa doctrine pas aux canons d’être modifiés pour convenir à l’air du temps.

    @ garmon : Pour ce qui concerne les prêtres de rite oriental mariés, lisez ce qu’en dit wiki à se
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Christianisme_orthodoxe
    allez à 4.1 Différences avec l’Église Catholique

  6. Tout est dit, s’il n’y a pas besoin de prêtres, alors tout va bien mgr, vous n’avez plus besoin de consacrer les futurs ministres du Christ. Au fait Mgr, savez-vous encore pourquoi vous avez été consacré évêque ? Pourquoi s’échinerait-on à prier pour des vocations, pourquoi tant de jeunes prêtres, religieux et religieuses sacrifient leur jeune vie au Christ (quand je dis sacrifient ça veut dire les sacrifient sur l’autel en union avec la sainte hostie, c’est pas péjoratif). Je connais nombre de familles chrétiennes qui souhaitent avoir des enfants prêtres, religieux ou religieuses dans leur famille.

    • Hubert.Amugu

      C’est très très dommage que ces familles n’arrivent pas pousser leurs enfants jusque là! vraiment c’est
      à pleurer!l’Eglise de Jésus Christ a malheureusement pleins de faux serviteurs dedans,qui empêchent
      qu’il y ait des vocations sacerdotales*mais il faut seulement prier! Jésus Christ notre Dieu,et notre Roi
      va Lui-même nétoyer sa sainte Eglise Catholique!et ca c’est à coup sür!Il faut lui faire à 100%confiance*

  7. Hervé Soulié

    Par curiosité, combien Gardès ordonne-t-il de prêtres issus de son diocèse chaque année ?
    Je redoute la réponse “zéro” et ceci expliquerait alors cela.

  8. alex

    pas besoin d’évêques comme lui non plus !

    A ce rythme et avec des mentalités pareilles, dans moins de 10 ans ça va leur faire tout drôle…
    et à leur jugement particulier n’en parlons pas: il ya des paroles, des attitudes et des ommissions qui en disent long sur la bestiole.

    • apobrod

      Tout à fait d’accord!!! Mgr Gardés ne dit pas qu’il n’y a pas besoin de prêtres!!!
      Mais ils leur faut un os a ronger!!!
      Que de peurs cachées derrière ces commentaires!!

  9. Emmanuel

    Il y a longtemps que Mgr Gardès “a perdu l’équilibre” ( pour citer Einstein) et l’église qu’il prône ne va pas tarder à pourrir ( si ce n’est déjà fait) et tomber à terre………

  10. rocheteau

    ce n’est pas nouveau qu’on annonce que l’Eglise est moribonde, qu’elle ne va plus durer longtemps…. ça fait 2000 ans qu’on le dit… et depuis 2000 ans elle est toujours en crise, est infidèle, fait des erreurs… malgré tout, miracle ! elle tient encore : c’est la preuve qu’elle est soutenue par une force qui la dépasse !
    “n’aie pas peur, petit troupeau, j’ai vaincu le monde…” nous dit Notre Seigneur
    et nous le tout petit nombre fidèle, croyons et prions !

  11. Bruno ANEL

    L’Eglise a besoin de prêtres. Cela étant, elle continuerait d’exister même sans prêtres, comme le montre l’exemple de Nagasaki au Japon où l’Eglise a survécu pendant deux siècles sans ministres ordonnés, grâce au baptême, au mariage, aux obsèques chrétiennes et à la Parole de Dieu. Même sans prêtre, on ne voit pas qui pourrait nous interdire de nous réunir à l’Eglise pour écoutér la Parole et louer Dieu, enseigner le catéchisme aux enfants et vivre la diaconie chrétienne.

  12. dj

    Mgr Gardès ne dit pas “il n’y a pas besoin de prêtres”, vous déformez ses propos.
    Il dit que l’absence de prêtres peut avoir certains côtés positifs et que, malgré cela, l’Église continue à fonctionner.
    Que souhaitez vous qu’il fasse ?
    Personne ne peut obliger les jeunes catholiques à entrer au séminaire, cela relève du volontariat !
    La solution est elle de pleurer et de se lamenter ?
    Si vous étiez un peu plus ouverts, vous les catholiques intransigeants, sur des questions comme le mariage des prêtres ou l’accession des femmes à la prêtrise, peut être que les volontaires seraient plus nombreux.

    • Achille

      @dj
      L’absence de prêtres ne peut jamais avoir de côtés positifs. On se débrouille sans comme on peut, on fait du mieux qu’on peut, mais ça reste du bricolage, et on est bien content quand un prêtre paraît enfin. C’est par le prêtre que passent les sacrements, et ces fameux sacrements, nul catholique ne saurait s’en priver très longtemps.
      – “Que souhaitez vous qu’il fasse ?”
      Nous préférerions qu’il évite de trouver si peu de défauts à une situation qui fait bien du mal à des catholiques ruraux isolés qui se retrouvent sans prêtre et s’en désolent.
      -“Personne ne peut obliger les jeunes catholiques à entrer au séminaire, cela relève du volontariat !”
      Tout à fait.
      -“La solution est elle de pleurer et de se lamenter ?”
      Non en effet. Tout comme dire des faussetés n’est pas une solution non plus.

      Les “catholiques intransigeants” suivent simplement le “mode d’emploi” de la foi catholique. Mode d’emploi qu’ils n’ont pas le pouvoir de changer. Quant à cette candide légende selon laquelle marier les prêtres ou ordonner des femmes résoudrait la crise des vocations, je pensais qu’elle était dissipée depuis longtemps, mais visiblement non, alors voici quelques liens, qui vous montreront que les églises protestantes connaissent la même crise des vocations, et pourtant leurs pasteurs peuvent se marier. Le dernier lien vous montrera que l’ordination de femmes peut même avoir un effet inattendu.
      http://www.chretiente.info/201210093628/crise-des-vocations-chez-les-protestants-allemands/
      http://www.lavie.fr/religion/protestantisme/engagez-vous-comme-pasteur-02-02-2010-2722_18.php
      https://www.riposte-catholique.fr/riposte-catholique-blog/breves/pres-dun-dixieme-des-pretres-catholiques-anglais-sont-issus-de-langlicanisme

  13. boileau

    AUCH
    Prêtres diocèsains : 107. Age moyen des prêtres diocèsains : 72 ans
    Séminaristes : 2
    Paroisses dites « nouvelles paroisses » : 26 (501 auparavant)
    Baptèmes d’enfants : 794 en 2002 ( 944 en 1997 )
    Baptèmes de jeunes( plus de 7 ans )et d’adultes : 56 en 2002 (40 en
    1997 )
    Premières communions : 559 en 2002 ( 668 en 1997 )
    Confirmations : 100 en 2002 (195 en 1997 )
    Mariages religieux : 370 en 2002 ( 440 en 1997 )

    2009 : 38 prêtres en activité
    2012 :en voie de désertification (dixit abbé Barthe)

  14. rocheteau

    mais aussi que Notre Seigneur nous délivre enfin de ces évêques sans consistance, qui se contentent de l’état dans lequel se trouve notre monde : “j’ai contre toi que tu as perdu l’ardeur de ta jeunesse et que tu n’es ni chaud ni froid : ta tiédeur je la vomis” nous dit l’Apocalypse dans la lettre à l’Eglise de Laodicée… que penserait le Seigneur de l’Eglise en France ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *