Le Père Thierry Magnin réélu président de la Fédération des universités catholiques européennes

Download PDF

Le P. Thierry Magnin, recteur de l’université catholique de Lyon, a été réélu président de la Fédération des universités catholiques européennes (FUCE) mercredi 1er juin. Sa réélection pour un deuxième mandat de trois ans a eu lieu au terme de l’assemblée générale de la FUCE, à Salamanque (Espagne). Nous avions mentionné sa première élection il y a 3 ans, en rapportant la rumeur persistante selon laquelle il était affilié à la maçonnerie.

La FUCE regroupe 54 universités catholiques d’Europe, auxquelles sont aussi rattachées celles du Liban et de l’Ukraine. La fédération participe à la réflexion sur la formation supérieure européenne, elle organise également des rencontres internationales et anime un réseau académique d’échanges d’étudiants et de travaux de recherches entre ses différents membres.

À 63 ans, le P. Thierry Magnin, théologien, à la tête de la « catho » de Lyon depuis 2011, est également, depuis juillet 2015, président de la Fédération internationale des universités catholiques (FIUC).

Source

7 comments

  1. Si le Père Magnin n’est pas maçon, il lui suffit de démentir. En se taisant, il entretient le bruit.

    N’oublions pas que le cardinal de Lyon a choisi Me Soulier, avocat au barreau de Lyon, comme avocat. Me Soulier est maçon avoué. Il n’y a pas que le Var qui soit un département maçon…

  2. remond

    je pense qu’il est normand et que vous dites “le père” comme Maupassant le fait dans ses nouvelles en parlant d’un propriétaire déjà âgé , ca honnêtement il n’ a absolument pas l’allure d’un prêtre Catholique

  3. Panetier

    Il a probablement toutes les qualités d’un bon humaniste.
    Il pourra sans doute, lors de ces temps libre, contribuer au développement les “Scholas Occurrentes” en Europe ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *