Plaidoyer pour la crèche

Download PDF

Message de Noël de Mgr Dominique Lebrun, évêque de Saint-Etienne :

“Petite ou grande, crèche vivante ou crèche d’artiste, en papier, en carton, en tissu, en bois, en pierre ou en verre, la crèche est là : les yeux s’émerveillent, les sourires s’élargissent, les cœurs se réchauffent !

Il y a la crèche très soignée dans la vitrine du magasin, argument commercial et beau geste de décorateur. Il y a la petite crèche dans le couloir de la maison, au pied d’un sapin ou sur une table, mémoire de la foi familiale. Il y a la crèche de l’église qui attend fièrement l’heure solennelle, et celle plus virtuelle de nos écrans d’ordinateur.

Je me souviens aussi de l’imposante crèche dans la cour de l’évêché de Hai Phong, au Vietnam, comme celle de la place Saint-Pierre, à Rome, prête à accueillir la multitude. Oui, dans le monde entier, il y a des millions de crèches, autant d’artistes et plus encore d’admirateurs heureux ou curieux !

Par cet objet, si diversement réalisé, s’unissent en tous pays des anciens dans leur maison de retraite, des enfants dans leur école, des familles dans leur maison, des disciples de JÉSUS dans leur église, des hommes et des femmes de toute condition. La crèche a sa place partout, la crèche est pour tous, créant joie divine et fraternité universelle. Qui peut résister à la tendresse de la crèche ?

Cette année, il y a aussi la crèche qui n’a plus de place dans certains lieux publics ! l’Évangile le dit : JÉSUS naît dans une mangeoire parce que, dans la salle commune, il n’y a pas de place pour lui et ses parents. L’actualité rappelle la vérité d’origine de la crèche : elle est ce lieu petit et humble où Dieu finit par trouver une place, sa place : le cœur de MARIE, le dévouement de JOSEPH, la pauvreté des bergers, la quête des mages …

Et vous, comment est votre crèche, celle que vous aimez, celle que vous visitez ? A Noël, je vous souhaite de regarder la crèche que Dieu aime et visite, où tous ont leur place : c’est le monde ! Oui, le monde est la véritable et immense crèche de JÉSUS, à la mesure de sa tendresse et de son amour infini. Vous, comme votre prochain, vous y avez une place ! Réjouissez-vous !

L’Enfant, né à Bethléem, vous invite à l’accueillir comme l’envoyé de Dieu, pour annoncer au monde la paix, sa paix ! Prêtez-lui votre cœur, votre dévouement, votre pauvreté, votre quête ! JÉSUS aura une humble et petite crèche pour annoncer que le monde est sa véritable et immense crèche.

Joyeux Noël dans la crèche du monde !”

5 comments

  1. gégé

    Etrange Noël que celui de 2014
    En ces temps qui sont les derniers l’ancien pays de grande chrétienté qu’était la France, semble étrangement revivre d’une manière spéciale les événements de la nativité qui se déroulèrent en Judée voici 2014 ans.
    Les caravansérails devenus grandes surfaces affichent complet. Le chemin de la crèche toujours escarpé, étroit et resserré est peu fréquenté, peu sont ceux qui le trouvent.
    Les Hérodes modernes toujours au pouvoir aussi fourbes et cupides qu’Antipas poussés par de sinistres et obscurs conseillers, véritables personnages des ténèbres ont décidé de lancer leurs sbires et nervis pour traquer les crèches : “Pas de crèches dans l’espace public!” Il ne faut pas qu’il naisse ou qu’il renaisse!
    Le massacre des innocents institutionnalisé est décrété ” Droit fondamental”. L’euthanasie sournoisement prend force et vigueur la mort va régner en maître. Le peuple ne chante plus sa délivrance, il n’est ni debout ni à genoux, il est couché!

  2. Marcel the patriot

    A Montreal la crèche est partout en plus il y a les croix ornée de lumière en plus les chants de Noël
    Les gens sont heureux nous vivons amour paix recueillement evidament la neige qui emmerveil le plus
    beau moment de l’année .
    Que de belle traditions merci

  3. lea

    Comme toujours , Monseigneur Lebrun avez les mots et les paroles de l’âme et du coeur!
    Comme toujours , Monseigneur Lebrun vous nous saisissez à l’âme et au coeur, nous interdisez la passivité et stimulez l’écoute et l’éveil . Se souviendra-t-on de Lui lorsqu’il reviendra dans notre monde, sa crèche ?
    Merci Monseigneur, et tous ensemble avec nos frères chrétiens qui souffrent pour leur foi, eux qui se souviennent de Lui, et nous encore relativement tolérés au coeur de la Fille aînée de l’Église, tous ensemble
    nous serons unis par la prière dans cette grande chaîne des croyants .
    Bon et saint Noël !
    Et paix aux hommes de bonne volonté!

  4. Sami

    Mgr Lebrun nous renvoie à nos crèches …. Et à la maniere dont nous regardons nos crèches … Comme Jésus qui , aprés avoir fait le tour des opinions des hommes demandait à ses disciples : ” Et pour vous, qui suis-je ? ”
    Sachant qu’on peut fort bien donner, comme Pierre, la réponse adéquate et démontrer quelques instants aprés , qu’on n’a toujours pas compris ni ce qu’est Jésus , ni ce qu’est la crèche . Car si on avait compris, on ne s’étonnerait pas que Jésus soit si mal accueilli par les hommes … en commençant par nous.
    Avec la crèche commence donc notre accueil de Jésus .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *