Polanski accuse “Le Parisien” d’avoir violé

Download PDF

sa vie privée.

polanski

Assigné à résidence dans son chalet de Gstaad, Roman Polanski vit dans l'attente d'une éventuelle extradition vers les Etats-Unis

Le 5 décembre, Le Parisien avait publié trois photos pour illustrer un article intitulé “Polanski a retrouvé les siens” : l’une de Polanski arrivant à Gstaad, l’autre de sa femme, Emmanuelle Seigner derrière la vitre du chalet, et la troisième du fils du réalisateur alors qu’il s’aventurait dans le jardin enneigé.

Considérant que ces clichés représentaient une atteinte à leur droit à l’image et à l’intimité de leur vie privée, le couple Polanski a assigné aujourd’hui le quotidien en référé devant le Tribunal de Grande Instance de Paris. Il réclame un total de 40 000 euros de dommages et intérêts.

Arthur Leroy