Présentation d’Audace 2012, “un collectif puissant qui rassemble les personnes de bonne volonté”

Download PDF

Nouvelles de France a interrogé François Billot de Lochner, le président du collectif Audace 2012 :

François Billot Un manifeste des douze mesures sera rédigé et sortira au printemps prochain, douze mesures essentielles à mettre en oeuvre si on veut que la France se redresse. Parallèlement, nous allons travailler avec tous ceux qui ont envie de travailler avec nous pour créer un collectif puissant qui rassemble le monde des valeurs autour du monde politique. Un collectif rassemblant un maximum de personnes de bonne volonté qui pensent que ces valeurs sont essentielles et qui souhaitent que les candidats en tiennent compte dans leur programme politique. Nous espérons fédérer, via les associations membres du collectif Audace 2012 que j’espère nombreuses, 400 000 personnes dès l’été prochain. Puis en septembre nous irons à la rencontre des candidats déclarés avec notre manifeste et nous leur demanderons “si vous accédez au pouvoir, combien de ces mesures et lesquelles vous engagez-vous à prendre ?”. Europe Ecologie dira peut-être deux, le PCD peut-être 11, je ne sais pas et de toutes les manières, je ne connais pas encore les douze mesures que nous allons leur proposer. On leur fera signer un contrat. Par exemple, “nous, Europe écologie, si nous arrivons au pouvoir, nous nous engageons à prendre la mesure n°3”Nous communiquerons avec nos 400 000 soutiens, via les associations adhérentes du Collectif, au fur et à mesure de nos rencontres avec les états-majors : “bonne nouvelle, l’UMP s’est engagée à mettre en oeuvre six de nos mesures si elle arrive au pouvoir”. En somme, nous avons l’ambition d’offrir un éclairage précis à chaque électeur qui fera ensuite ce qu’il voudra. Nous ne donnerons pas de consigne de vote. Bref, ça n’est vraiment pas mettre du catholicisme au sein de l’UMP pour sauver un bâteau qui prend l’eau en ce moment. Quelles que soient les forces politiques qui arrivent au pouvoir, l’objectif est que des mesures qui nous tiennent à coeur soient mises en place. Et d’ouvrir le débat sur les autres.

François Billot en dit également un peu plus sur les relations entre la Fondation de service politique et l’UMP.

Thibaud COUPRY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *