Prier le Seigneur pour les victimes des terroristes

Download PDF

Message du cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris :

“Notre pays, notre ville de Paris en particulier, ont été cette semaine le théâtre d’actes de violence et de barbarie inouïes. Depuis de nombreuses années pour nous, la guerre, la mort, c’était toujours ailleurs même si, pendant ce temps, des soldats français étaient engagés en différents pays pour essayer d’apporter un peu de paix. Certains l’ont payé de leur vie.

Mais la mort violente s’est invitée brusquement chez nous. En France, et bien au-delà de nos frontières, tous sont en état de choc. La majeure partie de nos concitoyens ont vécu cette situation comme un appel à redécouvrir un certain nombre de valeurs fondamentales de notre République comme la liberté de religion ou la liberté d’opinion. Les rassemblements spontanés de ces derniers jours ont été marqués par un grand recueillement, sans manifestation de haine ni de violence. La tristesse du deuil et la conviction que nous avons ensemble quelque chose à défendre unissent les Français.

Une caricature, même de mauvais goût, une critique même gravement injuste, ne peuvent être mises sur le même plan qu’un meurtre. La liberté de la presse est, quel qu’en soit le coût, le signe d’une société mûre. Que des hommes nés dans notre pays, nos concitoyens, puissent penser que la seule réponse juste à une moquerie ou une insulte soit la mort de leurs auteurs place notre société devant de graves interrogations. Que des Français juifs paient encore une fois un tribut aux troubles qui agitent notre communauté nationale redouble encore leur gravité. Nous rendons hommage aussi aux policiers morts en exerçant jusqu’au bout leur fonction.

J’invite les catholiques de Paris à prier le Seigneur pour les victimes des terroristes, pour leurs conjoints, pour leurs enfants et leurs familles. Prions aussi pour notre pays : que la modération, la tempérance et la maîtrise dont tous ont fait preuve jusqu’à présent se confirment dans les semaines et les mois qui viennent ; que personne ne se laisse aller à l’affolement ou à la haine ; que nul ne se laisse aller à la facilité d’identifier quelques fanatiques avec une religion tout entière. Et prions aussi pour les terroristes qui découvrent la vérité du jugement de Dieu. Demandons la grâce d’être des artisans de paix. Il ne faut jamais désespérer de la paix, si on construit la justice.”

22 comments

  1. Louis Ferdinand Baron von Wetzler

    Ecoute la prière que nous t’adressons et présente la à Jésus ton Fils notre seul Rédempteur.

    Toi qui nous enseignes le sacrifice caché et silencieux,

    Toi qui viens à notre rencontre, à nous pécheurs, nous te consacrons notre vie, nos travaux, nos joies, nos maladies, nos douleurs.

    Toi notre espérance, regarde-nous avec bonté. Apprends-nous à marcher au-devant de Jésus, Et si nous tombons, aide-nous à nous relever et à revenir vers Lui en confessant nos fautes. Accorde-nous un grand amour pour les sacrements, empreintes laissées par ton Fils sur la terre.

    Ainsi, Mère très sainte, avec la paix de Dieu dans notre conscience et le cœur délivré de tout mal, de toute haine, nous pourrons porter à tous les hommes la vraie joie et la vraie paix.

    Prière de Jean-Paul II lors de son voyage au Mexique en janvier 1979

  2. Colas

    Belle et digne mise au point, merci.
    Bravo pour oser dire que les prières sont aussi adressées aux terroristes, qui auraient sans doute pu trouver leur place dans notre société si d’autres circonstances s’étaient présentées dans leur vie, si la société avait pu être en mesure d’accueillir leur religiosité. Je ne sais s’il est juste d’adresser ainsi des prières à des assassins, mais je ne peux m’empêcher de considérer tout cela comme un gigantesque gâchis.

    Le signe d’une société mature est sans doute aussi pour chacun de comprendre en son cœur l’importance du respect de la différence de l’autre. Cela vaut pour les uns comme pour les autres.

    • Vous avez écrit : ” Bravo pour oser dire que les prières sont aussi adressées aux terroristes ”
      Pardonnez-moi, mais sauf erreur ” Et prions aussi pour les terroristes qui découvrent la vérité du jugement de Dieu.” ne semble pas du tout avoir le sens que vous lui donnez ! Mais dans l’ancien style – comme on disait au temps beni de la Révolution – cette expression correspondait aux défunts et non aux vivants !

      A tout hasard, voici un autre regard sur le message du cardinal André Vingt-Trois

      En réponse aux » graves interrogations » d’André cardinal VINGT-TROIS, Archevêque de Paris, publiées ce jour dans La Croix

      http://cril17.info/2015/01/10/en-reponse-aux-graves-interrogations-dandre-cardinal-vingt-trois-archeveque-de-paris/

  3. Il n’y a pas de liberté de presse en France. On peut tout dire sauf l’essentiel. Et l’essentiel c’est que l’avortement est un meurtre et le mariage gay une infamie contre Dieu et nature. Qui dit cela, se voit effacé dans tous les forums des médias classiques (c’est à dire ceux qui sont vraiment lu par la multitude).
    Il est regrettable que les prélats catholiques se réunissent immédiatement (avec zèle) pour condamner “ensemble et d’une même voix” les événement certes tragiques de Charlie hebdo mais que parallèlement ils ne le fond jamais pour dénoncer la culture de mort satanique qui règne dans notre pays.
    Cette réunion des Chefs religieux des “religions du livre” n’a jamais eu lieu au moment au moment où le pays catholique réel l’aurait tant souhaité: Quand le gouvernement vendu à la dictature féministo -satanique mondiale, a imposé cette infâme loi légalisant le mariage gay.
    Charlie hebdo est un journal infâme qui attise à la fois non seulement la haine entre les religions, mais aussi la haine de l’homme moderne contre les religions et cela, in fine, pour les affaiblir. Charlie hebdo n’a jamais défendu la “liberté” mais “sa” liberté. Toute la force de ses caricatures blasphématoires se dirige contre l’église catholique et dans une moindre mesure l’islam et de temps en temps le judaïsme. Certes, ici et là il y a quelques gentilles plaisanteries à l’endroit du lobby gay cela dans le seul but de pouvoir diffamer l’Eglise tout en jouant la carte d’une “neutralité” que le journal satirique n’a jamais eu et qu’il n’aura jamais. C’est juste un alibi. C’est tout. Charlie H est un journal de combat à la solde de la culture de mort, du prosélytisme homosexuel et de l’avortement. Le seul fait que Caroline Fourest y a été journaliste pendant longtemps devrait, au fond, nous éviter ce débat. Je suppose d’ailleurs que Fourest devait être à la base des pires caricatures. En cela , elle a déchainé la haine des islamistes et je crois qu’elle l’a échappé belle en étant pas à la rédaction au moment fatidique. Fourest, plus que quiconque, a le sang de ses collègues sur les mains.
    Le but des médias sataniques dont CH est un bel exemplaire est non pas de sauvegarder la liberté mais de consolider la dictature culturelle qui n’en fini pas de refuser de montrer son vrai visage. Caroline Fourest ne cesse de faire pression pour que les réseaux sociaux ( seuls lieu où les cathos peuvent s’exprimer) soient censurés.
    Nous savons que les religions monothéistes sont le seul vrai frein sérieux à la victoire totale (si Dieu laissé faire) de la culture de mort. C’est pour cette raison que les médias, infestés par le politiquement correct, s’acharnent à vouloir discréditer les religions et surtout la seule vraie religion: Le catholicisme.
    Voici une caricature typique de Charlie hebdo pour sauver la liberté SIC! (que l’église de France s’est empressée de défendre!!!!!)
    Non Monseigneur, cela n’est pas le rôle d’un apotre du Christ de défendre un journal qui publie ce genre d’abomination!
    https://i.4cdn.org/int/1420637075892.jpg

    • Crespin-Jeaugeart

      Mais si ! On peut le dire dans Minute, Valeurs Actuelles, France catholique… qui n’ont que peu d’écho (heureusement ou hélas, c’est selon).

      C’est vous qui lisez visiblement la mauvaise presse !

  4. France

    Même si le langage est un outil imparfait, je ferai, respectueusement, quelques remarques.
    Pourquoi dire que « la mort violente s’est invitée brusquement chez nous » ? Il me semble qu’il aurait été plus charitable pour tous, y compris pour les victimes, de ne pas recourir à un euphémisme mais de dénommer les terroristes en tant que tels. L’Ancien et le Nouveau Testament n’appellent-ils pas sans cesse à la justesse de la parole.
    D’accord pour rendre hommage aux policiers qui ont manifesté un grand courage et, au passage aux militaires qui se battent au loin ainsi qu’à nos frères Juifs assassinés. Mais n’y a-t-il pas eu, dans ce carnage et dans celui de Joué les Tours, de chrétiens assassinés ? Car ils ne sont pas nommés. N’ont-ils pas d’existence aux yeux de notre clergé ?
    Je ne comprends pas l’énoncé « Que des Français Juifs paient encore une fois un tribut […] redouble encore leur gravité ». En quoi cela redouble-t-il la gravité ? Il me semble en effet, qu’il est dit dans le Nouveau Testament, « il n’y a ni Juif, ni Grec, il n’y a ni esclave ni homme libre, il n’y a ni homme ni femme ; car tous vous ne faites qu’un dans le Christ Jésus. » Galates 3 :28.
    Pour ma part, je prie pour ceux qui sont nommés mais aussi pour ces chrétiens si souvent oubliés de leur clergé ; je prierai aussi pour les terroristes même si cela m’est difficile pour le moment.

  5. brandenburg

    Ces pauvres Eveques semblent complètement dépassés par les événements en bons membres des classes moyennes non habitués et incapables d’exercer des responsabilités:ils ne savent ni choisir ni souffrir ni juger!Alors ils “compatissent” à tout et au contraire de tout sauf à leurs ouailles!Ils n’ont plus d’ame au sens vrai et fort du terme et leurs ouailles partent dans tous les sens.Ainsi meurent les civilisations sous les coups des prolétariats extérieurs et intérieurs d’origine étrangère comme l’avait bienmontré Arnols Toynbee dans ses “studies of story” dont hélas seul un résumé-très bien fait d’ailleurs-avait été édité chez Gallimard sous le titre “l’histoire” après la guerre.Alors tout le monde se demande “que va-t-il nous arriver” tout en continuant à courir de ci de la comme un canard sans tete!Où sont ces “defensor civitatis” qui dans les bouleversements de la fin de l’empire romain et malgré l’hérésie arienne ont tenu la Gaulle romanisée à bouts de bras et comme Saint Rémi ont choisi Clovis non encore converti comme Roi ,lui qui a pour la première fois a réuni l’actuelle France en un seul Etat.Les classes moyenne cela est égal à rien et leur régime préféré,la démocratie,également.Il n’existe que la noblesse et le peuple avec au dessus d’eux un Roi qui fait leur unité.Mais ce n’est pas demain la veille et de Gaulle qui avait entrepris cette tache a finalement été rejeté sous les coups de petits bourgeois merdeux aux applaudissements de leur soi-disants parents!

  6. Monique

    Je n sais pas si notre société était en mesure d’accueillir leur religiosité,mais les chrétiens d’Orient qui subissent de terribles persécutions sur la terre de leurs ancêtres pourraient peut-être vous apporter une réponse.Depuis le VIIIème siècle,il y a périodiquement des réveils de la volonté de conquête de l’Islam et éradication ou exil des chrétiens,20% de chrétiens en Turquie avant1922,0,2¨% aujourd’hui…. J’ai accueilli dans ma ville des réfugiés irakiens qui pourraient témoigner de cette volonté.

  7. Marguerite

    Il ne s’est pas agi d’une critique injuste oú d’une caricature de mauvais goût mais de centaines, voire de milliers, de dessins où la moquerie, la dérision et le blasphème s’étalaient à longueur de plume ! Les musulmans ne tolèrent pas que l’on critique leur religion. Les juifs et les chrétiens laissent faire, lâchement.
    Cela n’excuse en rien le massacre mais on en voit les motivations. Ces journalistes-caniveaux ont cherché leur mort tragique, d’autant qu’ils avaient eu des alertes. Mais ils ont préféré continuer à salir tous les croyants, étant eux-mêmes athées et farouches anti-cléricaux. La Justice Immanente les jugera …
    Le Christ n’a-t-il pas dit “Malheur à ceux par qui le scandale arrive ? ” …
    Je ne suis pas Charlie.

  8. Hervé Soulié

    Oui, le cardinal a trouvé les mots justes.
    Une nuance cependant : s’il est vrai que l’on ne doit pas identifier quelques fanatiques avec une religion tout entière, il n’en est pas moins vrai que les fondements de ladite religion sont intrinsèquement intolérants.
    “Tuez les Infidèles, telle est leur récompense” (Coran 2.187)
    “Tuez les associateurs où que vous les trouviez. Prenez-les, assiégez-les et restez aux aguets contre eux” (Coran 9.4,5)
    “Entre nous et vous, c’est l’inimitié et la haine à jamais, jusqu’à ce que vous croyiez en Allah seul” (Coran 60.4).
    Etc… etc…
    Les terroristes de cette semaine avaient peut-être lu et pris à la lettre ces versets du Coran.

  9. Shimon

    Je prie pour le repos de l’âme des victimes du journal, des victimes de tous les attentats et je prie aussi pour le repos de l’âme de tous les bourreaux et de tous les fanatiques obtus.
    Que le Seigneur les accueille tous auprès de Lui.
    J’exprime ma sympathie aux familles des victimes et aux familles des bourreaux tués par la police. Perdre un enfant, même criminel, même toxicomane est toujours une des plus grandes douleurs que l’on puisse connaître.

    Pour autant je ne pourrais laisser croire que je soutienne un journal ordurier qui cultive non l’auto-dérision mais l’insulte face aux croyances profondes des autres quelles qu’elle soient.
    La pratique de la liberté exige toujours le respect de l’autre dans ce qu’il est, même si nous sommes persuadés au fond de nous qu’il est dans l’erreur. C’est peut-être ce qui manquait à ces dessinateurs, mais ce n’était certainement pas une raison pour les tuer.

  10. Levi

    « que la modération, la tempérance et la maîtrise dont tous ont fait preuve jusqu’à présent se confirment »
    C’est précisément ce que ne fait pas François Hollande qui joue à fond la carte émotionnelle pour remonter sa cote de popularité. La manifestation qu’il organise, et qui est tout sauf spontanée, veut faire croire qu’il y a des « valeurs » (?!?) républicaines partagées par tous. Il s’agit de sauver le vide républicain par l’illusion qu’il est quelque chose.
    C’est pour cela que cette récupération est honteuse et est une gifle aux victimes. Je comprends ceux qui sont choqués et révoltés par les manifestations excessives de sympathie, sympathie non pour les victimes et leurs familles, mais pour une cause. C’est la récupération politicienne de morts tragiques.

    Je ne suis pas rationaliste, car cela consiste en un choix uniquement émotionnel qui consiste à affirmer que la raison est au dessus de tout. Or ce qui guide tout homme, ce qui le met en mouvement est toujours émotionnel :  C’est l’amour ou la haine, la sympathie ou l’antipathie, l’attirance ou la répulsion.  Le créateur nous a doté de raison et c’est un péché (ou une erreur) de ne pas s’en servir, mais la raison intervient toujours secondairement pour moduler les affects. La raison nous dit comment, jamais pourquoi.
    « Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas. » 
    « On ne voit bien qu’avec les yeux du cœur ». 

  11. jpr

    Bien d’accord avec Jean-Pierre Aussant. Lorsque le cardinal parles des “valeurs fondamentales de notre République comme la liberté de religion ou la liberté d’opinion”, on peut légitimement se demander dans quel pays il vit.

  12. Bruno

    “Mais la mort violente s’est invitée brusquement chez nous.” ???
    “invitée”? Je dirai “installée”…n’oublions pas Toulouse et Montauban en mars 2012 avec 7 victimes dont 2 jeunes enfants !

  13. Mirabiliter

    “Depuis de nombreuses années pour nous, la guerre, la mort, c’était toujours ailleurs même si, pendant ce temps, des soldats français étaient engagés en différents pays pour essayer d’apporter un peu de paix. Certains l’ont payé de leur vie.

    Mais la mort violente s’est invitée brusquement chez nous. En France, et bien au-delà de nos frontières, tous sont en état de choc. La majeure partie de nos concitoyens ont vécu cette situation comme un appel à redécouvrir un certain nombre de valeurs fondamentales de notre République comme la liberté de religion ou la liberté d’opinion.”

    Non, Monseigneur, la mort violente existe tous les jours chez nous en France, à chaque fois qu’un enfant innocent est arraché du sein de sa mère, et c’est un acte d’une cruauté insoutenable. Avez-vous pensé faire sonné le glas pour eux et leurs bourreaux ? Dois-je en conclure que la liberté de vivre n’est pas une valeur fondamentale pour la République ?

  14. brandenburg

    L’homme est un animal rationnel-ou le terme ayant été galvaudé par les “rationalistes”,-intellectuel:Aristote,Saint Thomas d’Aquin,Saint Jean Paul II.Les animaux ont des émotions comme nous mais pas d’intellect capable de connaitre la vérité.Il n’y a rien de pire qu’un coeur sans intelligence car l’intelligence nous dit que la vérité est amour:l’eros de Platon,le moteur immobile d’Aristote qui attirent tout à eux.Le christianisme est venu confirmer cette vérité naturelle par l’incarnation du Christ et l’a guérie de ses blessures par son Sacrifice,la grace ne supprimant pas la nature mais la supposant et l’élevant jusqu’à sa vocation surnaturelle.Il ne faut jamais opposer foi et intelligence car soit on tombe dans le fidéisme,toujours condamné par l’Eglise, soit dans le rationalisme athée.Dans son Encyclique “ratio et fides” Saint Jean Paul II compare les deux à deux ailes qui nous permettent de voler plus haut.Cette foule de manifestants est une illustration effrayante de la confusion des intelligences et des égarements auxquels peur mener le coeur!PS Le drapeau de l’état islamique est noir et blanc-couleurs qui ne sont pas celles traditionnelles de l’Islam,vert et rouge-celui des “je suis charlie ” est noir et blanc.Le noir et le blanc sont les couleurs de la mort et pas de la vie:égal nihilisme et culture de mort chez les une et les autres,les premiers le sachant,les seconds ne le sachant pas.Dans les deux cas égarements du coeur et annihilation de l’intelligence!

  15. France

    On attendrait d’un évêque dont la mission principale est d’évangéliser qu’il pose sur les événements un regard biblique inspiré de la Parole et non pas ce point de vue d’auxiliaire du politiquement correct.

  16. Mirabiliter

    La société de ceux qui ont le pouvoir, a fait le choix de se taire sur les caricatures blasphématoires et autres “oeuvres d’art” ainsi qu’elle les nomme (cf péché contre le 2ème commandement) offensant les croyants concernés.
    Elle n’a pas gagné pour autant le droit d’abolition de la loi punissant le blasphème au Pakistan, etc.
    D’un mal ne peut jamais venir un bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *