Protéger la pudeur des enfants… et des adultes !

Download PDF

Les AFC souhaitent protéger la pudeur de l’enfant contre les messages audiovisuels à caractère violent, érotique, obscène ou pornographique portant atteinte à la dignité humaine.

Pour cela, elles proposent :

– d’insérer dans l’article L 227-24 du Code pénal avant « à caractère violent » la précision « à caractère érotique, obscène » ;

– de supprimer le mot « gravement » avant « atteinte à la dignité humaine » ;

– d’introduire après « atteinte à la dignité humaine » la mention « ou à la pudeur » ;

– d’aggraver la peine en faisant passer de 75 000 à 250 000 euros le montant de l’amende.

Après modification l’article L. 227-24 du Code pénal serait rédigé comme suit : « Le fait soit de fabriquer, transporter, diffuser par quelque moyen que ce soit et quel qu’en soit le support un message à caractère violent, érotique, obscène ou à caractère pornographique ou encore de nature à porter atteinte à la dignité humaine ou à la pudeur soit de faire commerce d’un tel message est puni de trois ans d’emprisonnement et de 250 000 euros d’amende lorsque ce message est susceptible d’être vu ou perçu par un mineur ».

A chacun d’entre nous de promouvoir ces modifications auprès de notre député. N’oublions pas que si protéger les enfants est indispensable, protéger la société toute entière de la pornographie ne l’est pas moins. Et même obligatoire pour arriver au premier objectif. Modèles pour leur progéniture, les adultes doivent donner l’exemple. Eux qui n’ont que le mot “dignité” à la bouche, qu’ils passent à la pratique !

Arthur Leroy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *