Rance 2 reçoit encore du papier bleu (3)

Download PDF
L'abbé Paul Aulagnier

L'abbé Paul Aulagnier

L’avocat de l’abbé Paul Aulagnier de l’I.B.P., qui avait aussi été invité sur le plateau de France 2 pour le “débat” sur « Les Infiltrés”, a fait savoir dans les formes que son client demandait lui aussi à ce que son nom, qualité, image et propos soit retranchés de ce débat pour le cas où il serait diffusé mardi prochain, au motif que « invité pour parler de la tradition catholique », il a découvert « sur le plateau qu’il lui faudrait intervenir sur la base d’un reportage à charge et partial » contre l’I.B.P. et « utilisant des méthodes parfaitement contestables».

L’abbé Paul Aulagnier, poursuit l’avocat, « considère avoir été trompé sur l’objet et la portée réels de ce reportage [et] ne veut en aucun cas par sa présence cautionner les attaques injustes et indignes contre l’institut auquel il appartient. » L’abbé Aulagnier n’ayant « donné aucune autorisation de cession de droits de son image et d’exploitation de celle-ci », son avocat « fait interdiction d’utiliser et de diffuser son image, son nom et les propos » enregistrés sur le plateau.

Il est plus que probable que France 2 n’en tiendra aucun compte : la chaîne a suffisamment d’argent – le nôtre ! –  et d’avocats pour bafouer le droit le plus élémentaire des personnes. Il est beau le « service public » !

Daniel Hamiche

2 comments

  1. Geneviève

    On s’en moque des considérations de France 2 ! On sait parfaitement que leurs considérations ne sont qu’une question de part d’audience ! Et plus cela cause du scandale surtout chez les catholiques, plus ils frottent les mains ! Alors on ne se dégonfle pas et on innonde Patrick de Carolis pdg France TV, Patrice Duhamel, directeur général de France 2, Alain Vautier, directeur de l’antenne de France 2, Paul Nahon, directeur général adjoint des magazines d’infos qui ne supportent pas les cathos de courrier !

    (MOD : patientez encore quelques heures et vous n’allez pas être déçue !)

  2. nicolas

    la vérité c’est surtout qu’il c’est rendu compte que ses propos dérange et qu’il n’est pas près à les accepté (…). s’il a été trompé sur le débat il lui suffisait soit de partir soit de ne pas intervenir chose qu’il a largement faite en monopolisant a lui seul 35% du temps de parole

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *