« La religieuse ? Et si ce n’était pas qu’une pâtisserie » ?

Download PDF

Les diocèses de Bretagne et des Pays de la Loire ont lancé, début septembre, une campagne humoristique sur le catéchisme. En tout, six slogans (la religieuse, Saint-Marc, la parabole, frère et soeur, la crèche et la retraite) déclinés en cartes de visite, cartes postales, affichettes et affiches, vont interpeller parents et enfants sur le sens des mots, des choses et de la vie.

Mgr Raymond Centène, évêque de Vannes, aurait même pu en rajouter un septième :

« L’état de grâce ? Et si ce n’était pas seulement les premiers mois d’un gouvernement ».

Dans son diocèse, la campagne va toucher les écoles de l’enseignement catholique, les paroisses et l’espace public avec, notamment, les abribus.

« Des mots ont perdu leur sens initial pour prendre un sens secondaire. Il faut permettre aux enfants d’avoir une culture pour accéder au vrai sens des choses. La vraie question, c’est la question du sens et la religion essaie d’apporter une réponse. Derrière le côté ludique et décalé est posée une question extrêmement profonde ».

Source