Résurrection du Christ : Mgr Noyer parle maintenant d’une “rumeur”…

Download PDF

Un aimable lecteur a écrit à l’évêque émérite d’Amiens pour lui faire part de son étonnement suite à ses déclarations niant la Résurrection de Notre Seigneur Jésus-Christ. Voici la réponse – sidérante – de Mgr Jacques Noyer :

mgr_noyerVeuillez noter que je crois en Jésus vivant et que toute ma vie est dominée par cette lumière.
Je sais aussi que la présentention qu’on fait de cet article de foi à travers les images trompeuse de résurrection, de sortie du tombeau, de passage à travers les murs etc… gênent un certain nombre de croyants. Si pour vous cette rumeur est vraie et qu’elle aide votre foi, tant mieux. Pensez seulement aux autres.

Sous-entendu : croire en la Résurrection du Christ, c’est (presque) être égoïste et intolérant !

Arthur Leroy

8 comments

  1. Renardeaux

    Penser à faire suivre déclaration + lettre d’étonnement + réponse de Monseigneur à la nonciature pour éclaircissement… Si un évêque le dit…il à peut être raison (sic!). Le nonce va surement nous éclairer…

  2. nathalie

    Lors d’une des ses appatitions Jésus a REPROCHE à ses disciples leur incrédulité et leur obstination à ne pas croire ceux qui avaient été témoins de sa Résurrection. Ceci est relaté dans Marc 16,14. Les 11 apôtres et le dernier appellé Mathias ont tous vu Jésus ressuscité de leurs yeux. De plus Saint Thomas a touché des ses mains les plaies de Jésus. Ensuite il a
    cru.
    Si Jésus leur reproche leur incrédulité, Il nous la reproche également si nous ne croyons pas ce que l’Eglise proclame depuis 2000 ans : OUI Jésus est vraiment ressuscité !
    Que veut-on de plus ?

  3. GEMGOZ

    Avant de se noyer complètement ce noyer devrait passer quelques tests car comment peut-il dire: je crois en Jésus vivant! si celui-çi n’est pas resuscité d’une manière ou d’une autre, à moins qu’il veuille dire qu’il n’est jamais mort…
    Ah Alzheimer quand tu nous tiens.

  4. Pharamond

    Cinquième article du symbole des apôtres: “Descendit ad infernos, tertia die resurrexit a mortuis” (Qui est descendu aux enfers, et le troisième jour est ressucité des morts).

    Si cet hérétique ne croit pas en la résurrection de notre Seigneur, c’est qu’il ne croit pas en Ses victoires qu’Il a remportées sur le démon vaincu et sur l’enfer dépouillé. Par ailleurs, ce blasphémateur en vociférant ses railleries du “passage à travers les murs” semble absolument incapable de concevoir que notre Seigneur Jesus-Christ était en même temps dans les Enfers et au fond de Son tombeau, puisque le Fils étant consubstantiel au Père, jamais la Divinité ne fut séparée ni de l’Ame ni du Corps.

    Je nourris l’espérance que les ignominies proférées par cet individu seront vite connues du Saint Siège.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *