Sion : la réhabilitation de la forme extraordinaire en marche

Download PDF

Parce que dans le diocèse de Sion (dans le Valais en Suisse), l’application pratique du Motu proprio Summorum Pontificum du 7 juillet 2007 se fait attendre, des catholiques fidèles de la forme extraordinaire du rite romain ont créé l’Association pour la Promotion de la Forme Extraordinaire de la Liturgie (APFEL).

“Nos prélats ne semblent pas très enthousiates pour nous accorder une Messe dans le rit extraordinaire tous les dimanches et jours de fêtes générales… d’où nos efforts pour satisfaire aux directives du Motu proprio et obtenir rapidement satisfaction” nous explique Philippe Boehler, secrétaire de l’association. “Nous avons réuni un certain nombre d’adhérents (environ 50 demandes transmises aux différents curés), afin de former un groupe stable…”

L’APFEL dispose d’un site. Il y est rappelé que Benoît XVI a enseigné par son Motu proprio que la liturgie traditionnelle ne fut jamais interdite – qu’elle ne pouvait l’être – et nous invite à la réhabiliter. Nous nous avançons, enthousiastes, pour servir!”

Thibaud COUPRY

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *