Site d’info sur l’IVG : rectificatif !

Download PDF

Merci au lecteur avisé qui a posté un commentaire sous le message annonçant la mise en ligne d’un site « institutionnel » sur l’avortement, présenté à la presse vendredi dernier par Najat Vallaud-Belkacem. Il fait remarquer que le site ivginfo appartient à un groupe pharmaceutique, Nordic Pharma, qui précisément produit la pilule abortive Mifégyne (connue sous le nom RU 486). Et par la même occasion il souligne l’erreur que j’ai commise en commentant ce site qui n’est pas celui du gouvernement ! D’où vient mon erreur ? D’une fausse info qui a circulé, d’une faute de lecture, je ne sais plus. Le vrai site s’appelle ivg.gouv.fr, tout un progamme autour de « l’IVG, un droit pour toutes les femmes ».

Mais au fond il dit la même chose, exactement la même chose que ivginfo, les images et les petits films en moins…

Quant à ivginfo, la présentation que j’en avais faite n’est pas moins exacte et savoir qu’il a été pensé, créé par un labo qui vend la pilule de mort devrait faire réfléchir : pourtant le gouvernement ne dénonce que les sites qu’il perçoit comme hostiles à l’avortement.

La paternité de Nordic Pharma figure parmi les « mentions légales » qu’on peut aller consulter parmi les rubriques en petites lettres et en bas de page du site, c’est par ici. Cette rubrique que personne ne va jamais voir, eh bien, une fois qu’on y atterrit, on découvre que ces mentions « s’imposent à l’utilisateur qui est invité à s’y référer le plus souvent possible afin d’en prendre connaissance ».

Alors pourquoi pas un avertissement en bonne et due forme à l’ouverture du site ? A question facile, réponse aisée : pour éviter qu’un site apparemment indépendant et scientifique ne se révèle d’emblée aux yeux de tous, et surtout de toutes, comme un site de promotion servant les intérêts d’un laboratoire vendant le produit qui y est vanté 

D’ailleurs Nordic Pharma se méfie. Comme toute entreprise commerciale, elle limite soigneusement sa responsabilité :

« Nordic Pharma s’efforce de fournir sur le site www.ivginfo.com des informations aussi précises que possible. Toutefois, il ne pourra être tenue responsable des omissions, des inexactitudes et des carences dans la mise à jour, qu’elles soient de son fait ou du fait des tiers partenaires qui lui fournissent ces informations. 

« Tous les informations indiquées sur le site www.ivginfo.com sont données à titre indicatif, et sont susceptibles d’évoluer. Par ailleurs, les renseignements figurant sur le site www.ivginfo.com ne sont pas exhaustifs. Ils sont donnés sous réserve de modifications ayant été apportées depuis leur mise en ligne. »

• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d’informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S’abonner

 © leblogdejeannesmits

 

 

 

2 comments

  1. Oktavius

    En tous cas, cela montre que, contrairement à ce qu’a dit le gouvernement pour justifier son site, il existe bien des sites qui font la promotion de l’IVG. Ce n’est pas de notre faute – celle des affreux “antis”- si ils sont moins visités !!!

    Suggestion : créer un site jeveuxêtreeuthanasiéparcequejesouffretropdel’echecdematransformationenfemmepourtantrembourséeparlasécuparcequej’yaidroitetquejelevauxbien.gouv.fr !

  2. C.B.

    Le SB a aussi signalé le site ivg-gouv.fr, nom de domaine que le gouvernement n’avait pas pensé à acquérir; c’est pourtant le b-a-ba de la communication!
    À suggérer à ceux qui consultent ivg.gouv.fr pour montrer la relativité d’une “information fiable”…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *