Soins palliatifs : un bar à vins pour les malades

Download PDF

Le centre de soins palliatifs du CHU de Clermont-Ferrand se dotera dès le mois prochain d’un bar à vins. Vins, whiskies, champagne, conservés dans les conditions idoines, y seront accessibles aux patients en fin de vie. Ils pourront y inviter leurs proches, au nom du « droit de se faire plaisir et de faire plaisir », dans un lieu qui se veut convivial et accueillant là où le quotidien est souvent gris et pénible.

Voilà une idée typiquement française, qui reconnaît l’importance des « saveurs des terroirs » dans la vie de chacun, qu’il soit bien portant ou en fin de vie. Mieux : elle souligne le besoin de partager amour, amitié, heurs et malheurs autour d’une bonne bouteille ou d’un bon repas familial. 

La dégustation sera « médicalement encadrée », elle se fera selon la logique très française de la gastronomie érigée en élément de civilisation, dans lequel la modération va de soi. 

Le CHU de Clermont-Ferrand doit cette initiative au Dr Virginie Guastella, chef de service du centre de soins palliatifs. Pour alimenter la cave, il a obtenu le concours de partenaires et de mécènes. Et attend un coup de pouce pour y faire entrer de grands crus…

Le CHU annonce que les soignants seront sensibilisés à cette nouvelle pratique par une formation au centre de soins palliatifs, confiée à Catherine Le Grand-Sébille, socio-anthropologue et enseignant-chercheur.

Elle ne devrait pas rencontrer trop de difficultés pour faire comprendre son sujet, du moins chez les patients et les soignants français…


• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d’informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S’abonner

 

 

3 comments

  1. Jeremiah

    Cela est une très bonne idée, à mon avis. « Prenez un peu de vin à cause de ton estomac » a dit Saint Paul. A cette phase de la vie, un petit apéro peut avoir un effet très bon.

  2. LE GUEN

    Ah ben voilà une bonne idée, avec la richesse du terroir, voilà le soin palliatif qui vient contrer les usines de mort (et je pèse mes mots qui sévissent aux pays-bas (au sens propre du mot car ce pays est tombé bien bas). Voilà un lieu de convivialité propre et approprié, puisque même des mécènes se prête à ça, c’est donc que quand on choisit la vie jusqu’au bout, càd les soins palliatifs, les gens se jettent à fond là-dedans et on peut savourer la vie jusqu’au bout. Je remercie le médecin, les soignants, les mécènes et tous ceux qui vont mettre ceci en place.

  3. Pingback: Voilà de quoi apprécier les soins palliatifs | Chrétienté Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *