Statue de Jalhay : vous avez dit « expertise » ?

Download PDF

Une tribune libre de Jean-Pierre Snyers

Eh bien voilà, « l’explication » de l’université de Liège est tombée : la statue lumineuse est recouverte d’une peinture composée de sulfure de zinc. Après deux jours d’analyses, c’est tout ce qu’ils ont pu trouver ! Merveilleux, mais trois questions restent posées. 1) Pourquoi cette mystérieuse peinture ne s’est-elle mise à fonctionner qu’après 40 ans ? Pas de réponse. 2) Pourquoi cette statue (que j’ai vue à deux reprises) ne s’illumine t-elle que lorsqu’il y a des gens dans la pièce ? Pas de réponse. 3) Des milliers de statues absolument identiques ont été vendues. Donc, soit elles ne s’illuminaient pas, soit elles s’illuminaient et dans ce cas là, ce phénomène aurait été tellement banal et connu qu’il n’y aurait pas eu de quoi se poser la moindre question. Ah oui, j’oubliais : les propriétaires sont tous les deux fumeurs et tout le monde sait bien que le tabac est excellent pour la peinture, les papiers peints et les bouquins et que cela rend les objets lumineux !…Ma conclusion : il me faudrait beaucoup plus de foi pour accepter « l’explication » de l’Université de Liège que pour envisager l’hypothèse du surnaturel.

Jean-Pierre Snyers

5 comments

  1. A. Taquezaupénal

    Il faudrait faire faire une contre-expertise d’abord à titre privé pour vérifier qu’il n’y pas de zinc. Cela doit être assez facile et faisable sans endommager la statue. Puis attaquer au pénal. Oui, oui, au pénal. Avec aussi demande de dommages-intérêts.

  2. Françoise Authosserre

    Donc, le sulfate du zinc a la propriété de rayonner 40 ans après son application ? On en apprend tous les jours !!!! Mais bien des gens hélas pourraient gober de telles couleuvres.

  3. Hervé Soulié

    Ne serait-ce pas plutôt les scientifiques de cette université de Liège qui auraient l’intelligence saturée de sulfure de zinc ?
    Phénomène fréquent chez les intellectuels surmenés.

  4. Colette Goudard

    La statue a peut-être été enduite récemment d’une peinture au sulfate de zinc? C’est une peinture qui brille dans l’obscurité?
    Mais pourquoi ne peut-on pas photographier la statue lorsqu’elle est lumineuse?

    Une contre-expertise s’impose. Mais dans un laboratoire indépendant, privé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *