Suicide assisté au Royaume-Uni : le front du refus religieux, et l’adoration eucharistique comme remède

Download PDF

Alors que la Chambre des Lords du Royaume-Uni s’apprête à débattre en deuxième lecture le projet de légalisation du suicide assisté approuvé par l’ancien archevêque anglican de Canterbury, Lord Carey, des responsables religieux plus… responsables réagissent de manière plus juste. Des chefs religieux des principales confessions représentées dans le pays – catholiques, anglicans, chrétiens, juifs, musulmans, hindous, sikhs, bouddhistes, zoroastriens et jaïnistes – ont lancé un appel commun pour dénoncer la « grave erreur » que constituerait la légalisation de la mort choisie.

Le projet chercher à autoriser les médecins à fournir des drogues létales aux personnes dont le pronostic de vie n’excéderait pas six mois et qui auraient la capacité de prendre leur décision en possessions de leurs moyens mentaux.

La loi conduirait à considérer la vie de certaines personnes comme étant « sans valeur », ont-ils déclaré, ajoutant que les personnes les plus vulnérables risquent d’être mises sous pression, au moment même où ils ont justement le plus besoin d’être aimés et entourés.

Mgr Philip Egan demande des Heures saintes
pour prier pour le respect de la vie

L’évêque de Portsmouth, Philip Egan, a apporté une réponse plus précisément catholique au drame qui se joue outre-Manche. Son « plan d’action » ? La prière d’abord, l’action ensuite, à laquelle il a appelé tous les fidèles de son diocèse. Un ordre des choses que Juanjo Romero, sur Infocatolica, à qualifié de « très apostolique, en vérité » ; « Cette sorte de bêtises, seul le Seigneur peut les empêcher. »

Pour que tout soit bien clair et en ordre, Mgr Egan a demandé à tous les prêtres de son diocèse d’« ouvrir les églises la veille » du débat, le jeudi 17 juillet au soir, « pour une heure d’oraison devant le Saint Sacrement ». Le site du diocèse précise : « Il encourage chaque paroisse à s’unir dans la prière pour la protection de la vie, spécialement la vie finissante. Même si vous ne pouvez pas vous rendre à l’Heure sainte ce soir-là, vous êtes invités à passer quelque temps en prière devant le Saint Sacrement. »

Ensuite… « Après la prière, la chose la plus importante que nous puissions faire est d’écrire à l’un des pairs de la Chambre de Lords. Veuillez faire cela avant le 18 juillet, vraiment au plus tard. »

• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d’informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S’abonner

© leblogdejeannesmits

4 comments

  1. Sylvie Houbouyan

    On lit dans certains Psaumes la prière du mourant que l’ entourage décide d’exécuter parce que sa vue lui est devenue insupportable . Mais celui-ci est en dialogue avec Dieu et il lui confie ses derniers moments pour le temps qu’ils durent ( cf. Ps 31, 14-16 )
    L’euthanasie légalisée interviendrait aveuglément dans ce dialogue….

  2. Pingback: Angleterre : l’Eglise catholique s’oppose au projet de loi sur l’euthanasie | Chrétienté Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *