Synode : les leaders LGBT « catholiques » convergent vers Rome

Download PDF

Hilary White, de LifeSiteNews, signale que des chefs de file de groupes LGBT « catholiques » se pressent actuellement à Rome pour faire entendre leur voix à l’occasion du Synode extraordinaire sur la famille.

Ils viennent d’Ukraine, de Belarus, d’Estonie, de Pologne, de Roumanie, de Moldavie, du Portugal, des Etats-Unis, du Chili, de la Suisse, de France, d’Allemagne, du Danemark, de la Finlande, de la Russie, du Royaume-Uni et, bien sûr, d’Italie, avec l’objectif d’attirer l’attention médiatique. Nombre de conférences, de forums et de conférences de presse sont prévus.

Qui paie ? Des sponsors internationaux, parmi lesquels l’Union européenne, souligne Hilary White.

Le Forum des chrétiens italiens homos, bis et trans (FCOI) organise ce week-end son forum « Soyons témoins de notre espérance » au Centre de pèlerins Sainte-Thérèse-Couderc à Rome, pour échanger sur « foi et homosexualité » en vue de « poser les fondations du futur dans nos églises ».

Le forum « Ways of Love » (chemins de l’amour), financé par le ministère de l’éducation des Pays-Bas, tiendra un forum ce même week-end pour promouvoir « une proposition sérieuse pour l’acceptation sérieuse des personnes LGBT dans l’Eglise » qu’il entend présenter aux pères synodaux. On évoquera « toutes les sortes de familles fondées sur l’amour ».

Parmi les orateurs : Mgr Geoffrey Robinson, évêque émérite de Sydney, Australie, pour qui « il n’y a pas de possibilité de changement de l’enseignement de l’Eglise sur les actes homosexuels tant qu’il n’y a pas d’abord un changement de son enseignement sur les actes hétérosexuels ». Rien que de très logique, mais ce n’en est pas moins scandaleux. Une religieuse américaine, Sœur Jeannine Gramik, cofondatrice de New Ways Ministry, a annoncé sa présence en comparant les unions homosexuelles à la Sainte Famille, notant que celle-ci était « non-traditionnelle » si saint Joseph « n’était pas le père biologique de Jésus ». Elle a ajouté que les LGBT attendent beaucoup du pontificat de François « qui a l’instinct d’accueil et qui veut prendre soin, et qui voit que son troupeau a mal ».

Le même Mgr Robinson fait partie du groupe d’évêques ultra-progressistes qui ont présenté une pétition au pape François pour la tenue d’un concile « Vatican III ».

Pendant ce temps, du 6 au 8 octobre, le Portugal accueillera le premier Congrès mondial des associations homosexuelles catholiques pour créer l’association mondiale de ceux qui travaillent pour l’égalité LGBT au sein de l’Eglise.

Tous réclament davantage de reconnaissance et d’attention pastorale, sans accepter que l’assistance pastorale déjà abondamment offerte aux personnes ayat des tendances homosexuelles ne peut se séparer de la vérité en gommant le caractère immoral des actes homosexuels.

 

• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d’informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S’abonner

 

S’abonner à un flux

© leblogdejeannesmits

Réseau Riposte catholique

 

 

7 comments

  1. Struyven

    Le synode LGTB catholique qui converge vers Rome n’a pas du tout, de prime abord, mon assentiment, loin de là ! Si le sel s’affadit………J’espère que notre Pape François sera éclairé par l’Esprit-Saint, ainsi que tous les Evêques et toute la hiérarchie catholique qui est en train de se diluer, et d’abandonner sa consistance. Je suis pour la Tradition et Vatican II si on ne s’était empressé d’en détourner la teneur lorsque cette dernière dérangeait.
    Je suis pourtant chrétienne, catholique romaine et pratiquante. Mais resterai vigilante sur tous les points et les amendement demandés. Demande au Seigneur le discernement qui m’est tout aussi nécessaire.
    Gloire à Dieu !

  2. rocheteau

    mais enfin, ces pauvres gens ne savent même plus que la nature humaine est viciée depuis le péché originel, et que ces “tendances” déviantes ne sont absolument pas voulues par le Créateur, et doivent être expressément combattues toute la vie comme n’importe quelle autre tare, qu’elle soit corporelle ou spirituelle, que l’on constate malheureusement chez l’enfant presque dès la naissance…
    l’Eglise n’est bien évidemment composée que de pécheurs, mais le devoir du chrétien n’est-il pas de chercher à s’améliorer pour être à l’image du Christ, et à constamment se relever après ses chutes…
    comment peut-on vivre et se complaire dans sa faute et se dire chrétien ?
    quant à ces prêtres et ses religieuses qui sont attendris par ces situations absurdes, ils feraient bien de revoir leur catéchisme et exercer leur charité à meilleur escient ! la première charité est la vérité.
    c’est toute l’éducation qui me semble être à refaire…

  3. Nostradamus

    Par quelle aberration mentale, par quelle confusion diabolique peut-on revendiquer des pratiques “déviantes”, “non naturelles” comme conforme à la tradition et l’enseignement de l’église.
    Sauf à déclarer, comme mgr Kasper, que tous les vieux textes “du siècle passé” sont dépassés, qu’il faut tourner la page, et vivre avec son siècle. Ou encore déclarer que le synode s’apprête à retourner aux conceptions de la famille de Vichy.
    Le problème est que ce siècle est particulièrement aveugle sur ce qu’est la voie du développement.

  4. Satan est malin, c’est même son nom ” le Malin” ……
    On le voit ici semer la confusion et brouiller les cervelles de religieux à dire vrai pas très malins, eux, et même assez stupides.

  5. Alain

    Avant de rejeter les personnes homosexuelles et les vouer au feu de l’enfer, relisez l’Evangile. Le pape François lui- même ne les condamnent pas. Il y a eu toujours au sein de l’église catholique et dans le clergé des homosexuels. Par certains de vos écrits, vous rallumeriez les bûchers mais regardez autour de vous et peut être dans votre propre famille, n’y a t il pas une personne homosexuelle que vous ne soupçonnez pas, ayez un peu plus d’amour et de charité. ne regardez pas toujours la paille dans l’oeil de votre voisin alors que vous avez une poutre dans le vôtre.

  6. Jérôme Deldon

    Bonjour,

    Ceux qui s’avancent sous l’étendard du progrès sont des usurpateurs. Nos pires ennemis sont des traîtres sortis de nos rangs. Ces fils de Juda, épris d’humanitarisme, fausse les enseignements de l’Eglise et sont prêts à vendre le Christ pour procurer du bien être terrestre car leur horizon n’est que terrestre. Ils se disent chrétiens mais ils n’ont de chrétien qu’un baptême dont ils ont oublié le sens, car le baptême s’inscrit dans une démarche de repentance. Or, s’il n’y a plus de péché, pourquoi se repentir? De quoi se repentir? Pourquoi demander à Dieu son pardon et souhaiter bénéficier de la sa miséricorde?
    L’idéologie libérale et libertaire qui a envahi l’esprit de nombreux chrétiens y compris dans le clergé relève d’un envoûtement qui mérite d’être exorcisé. Ils oublient le Christ!
    Prions, et ouvrons autant que nous pouvons! Esprit Saint éclaire-nous!

  7. Emmanuel

    Hélas…..après que le pape eu déclaré à une “divorcée-remariée : ” ton curé te refuse la communion parce que tu est divorcée-remariée, et bien va voir le père x que je connais bien, lui te donnera la communion sans soucis”.
    Cette anecdote est véridique, elle a été citée sur un blog italien…..
    Comment voulez vous qu’après cela, on ne craigne pire!….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *