Theotokos n’exclut pas de se lancer dans les rencontres homosexuelles !

Download PDF

Olivier Orna, 45 ans, est le co-créateur de Theotokos, un des sites français de rencontres pour célibataires chrétien(ne)s les plus en vue. En février 2008, il répondait aux questions du Dauphiné Libéré. Extrait :

Vous n’excluez personne mais vous ne proposez pas de rencontres homosexuelles.
– « Parce que cela ne correspond pas aux services que nous offrons. L’intitulé du site est “Theotokos.fr, le site de rencontres pour fonder un foyer chrétien”. Dans le droit français, fonder un foyer, donc le mariage, cela se passe entre personnes de sexe opposé. Si ce droit évolue, nous ne nous interdisons pas d’évoluer avec lui. C’est ce que nous expliquons aux homosexuels, dont certains sont très croyants, qui nous écrivent ».

Le fait que l’Église catholique condamne le comportement homosexuel (mais pas les personnes) et bien sûr les parodies “gay” de mariage n’a pas l’air de perturber Olivier Orna. C’est bien la peine d’afficher en page d’accueil du site de rencontres la Sainte-Famille… Quel SIDA mental que cette fascination contemporaine pour le droit (séro?)positif et ce mépris pour le droit naturel !

Arthur Leroy

2 comments

  1. Monsieur,

    Je prends connaissance de votre blog et de votre article sur notre site Theotokos.fr.

    Je crains que votre article et son titre n’ajoutent au sectarisme et à l’homophobie.
    Comportements auxquels nous ne voulons souscrire.

    Directement concerné par cet article, permettez-moi, à ce titre, de répondre à vos rapides et intempestives interprétations.

    Tout d’abord, je me réjouis qu’un site, aussi chrétiennement inculte et trompeur que Theotokos (Marie Mère de Dieu), ait pu apporter à de nombreux célibataires le bonheur de rencontrer leur époux ou épouse et de vivre désormais les grâces du sacrement de mariage.

    Depuis mai 2006, 170 couples nous ont témoigné de leur mariage et pour certains de leur joie d’être désormais parents.

    Par ailleurs, vous n’êtes pas sans savoir que tout site de rencontres quel qu’il soit, est soumis aux lois de la République et qu’à ce titre il doit s’inscrire dans le cadre de la loi, notamment de la loi Informatique et Liberté et du code du commerce français. Or, au regard de ces textes législatifs laïcs, tout citoyen quelque soit sa situation, son sexe, son origine ou sa religion est en droit d’accéder à un service ou un produit sans aucune discrimination.

    Là est toute la problématique de notre site chrétien, respecter le cadre de loi et témoigner de notre foi à travers la promotion du sacrement de mariage. Il ne vous a certainement pas échappé que la première ligne des conditions générales d’utilisation de Theotokos précise : “Theotokos.fr a pour vocation de favoriser les communications et les échanges entre personnes partageant des valeurs communes pour les aider à rencontrer leur futur(e) époux(se) et à fonder un foyer chrétien.”

    Nous n’autorisons donc pas la possibilité de rencontre entre personnes de même sexe à double titre, au titre de la loi française et au titre de la position de l’Eglise Catholique.

    Cependant, les journalistes tentent régulièrement de nous prendre à défaut sur le thème de l’accès des homosexuels à notre site. Plutôt que de rentrer dans un débat stérile qui entrainerait incompréhensions, crispations, blessures et levées de bouclier nous avons, par expérience, pris désormais le parti de répondre en faisant état du cadre de loi français.

    Sachez que si effectivement, le mariage homosexuel venait à être reconnu en France, nous pourrions être contraints par la loi à autoriser l’accès du site aux personnes homosexuelles. Pourtant, tant bien même que le mariage civil homosexuel devienne légal, il restera impossible en termes de Droit Canon et de sacrement d’Eglise.

    Dans ces conditions, si la loi française venait à changer, vous pouvez imaginer que nous procéderions à une restructuration de notre site et de son offre dans la mesure où sur Theotokos la perspective de la rencontre est un mariage chrétien.

    Soyez assuré que nous avons souhaité véritablement créer un site “différent” respectueux de sa vocation, de la loi et de chacun. Un site au climat serein, calme, apaisant. Un site qui permette des échanges riches et profonds sous le regard de Dieu. Nous avons confié cet outil à La Sainte Famille afin qu’elle le conduise selon sa volonté pour la sainteté des célibataires et des familles qu’ils fonderont peut-être.

    Cependant, régulièrement, nous recevons des messages ou appels téléphoniques de personnes en souffrance touchées par l’espace spirituel de notre site : célibataires jamais mariés, veufs, séparés ou divorcés, homosexuels… En tant que chrétien, nous avons pris le parti :

    – d’accueillir, d’écouter et répondre à chacun, quelque soit sont statut, sa sexualité, sa religion,
    – d’apaiser les souffrances et blessures,
    – de redonner à chacun de l’Espérance, de la joie en témoignant de l’Amour du Christ, Chemin, Vérité et Vie.

    …Ne jamais exclure, rejeter mais toujours accueillir, non pas pour abonder dans un sens, mais pour “être avec”, aimer et témoigner afin de redonner de l’Espérance.

    Nous recevons de touchants témoignages de divorcés, faisant état de la courageuse et belle démarche d’humilité et de foi qu’il entreprennent à travers leur demande de nullité de mariage, d’homosexuels qui nous remercient pour notre attention respectueuse, pour un texte ou une prière envoyée… N’aurions-nous pas ajouté à leurs blessures, l’amertume et à l’incompréhension si nous les avions rejetés ? Toute personne est profondément aimée par Dieu.

    Nous ne voulons pas oublier que dans l’Evangile, lorsque quelqu’un aborde le Christ (femme adultère, lépreux, publicain, légionnaire…), Jésus ne dit pas : “Va-t’en !”, il ne se lance pas non plus dans un long discours ; mais il dit simplement : “Que veux-tu ?”… Accueil, écoute et témoignage de la Vérité par l’Emmanuel (Dieu avec nous). Un Dieu qui invite à chacun convertir son coeur. Un Dieu d’Amour et de Miséricorde aux côtés de chacun.

    Voilà en quelques lignes notre position et la foi que nous vivons. Nous regrettons que nos propos rapidement interprétés soient source de dénigrement.

    Je suis certain que votre honnêteté, votre impartialité et votre soucis d’être en conformité avec la loi vous conduira à publier intégralement mon droit de réponse.

    Je regrette que vous n’ayez pas pris la peine de me contacter pour avoir des précisions sur la vocation de Theotokos.fr.

    Je reste bien évidemment à votre disposition pour toute précision complémentaire.

    « Aimez-vous les un les autres, comme je vous ai aimé ». Que le Christ rende chaque jour notre amour plus fécond.

    Cordialement.

    Olivier ORNA
    Directeur de publication Theotokos.fr
    contact@theotokos.fr

  2. Monsieur,

    Je vous prie de bien vouloir supprimer le commentaire que vous faites au coeur même de mon droit de réponse. Il peut donner à penser que c’est moi qui l’est écrit.

    Je vous invite dons à faire part de vos commentaires éventuels en dehors de mon propre champ rédactionnel identifié par : “Written by Olivier ORNA”.

    Je vous en remercie.

    Cordialement.

    Olivier ORNA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *