UE : Assimilation des unions civiles aux mariages

Download PDF

Les couples hétérosexuels mariés et les couples homosexuels unis par des unions civiles comme le Pacs doivent bénéficier des mêmes droits, a tranché jeudi la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE). Le refus d’accorder les mêmes avantages à des couples « pacsés » qu’à des couples mariés constitue « une discrimination directe fondée sur l’orientation sexuelle », a souligné la Cour dans son arrêt. Celui-ci concerne les relations de travail et les avantages de congé accordés lors d’un mariage.

Cette logique européenne, qui n’a pas vocation à se borner aux discriminations au travail, est en soi suffisante pour disqualifier tout discours qui prétend s’opposer au « mariage » gay en promouvant une nouvelle forme d’union civile ou des « améliorations au Pacs ».

 

4 comments

  1. Boanergues

    Et l’on appelle cela “cour de justice” !

    Ce n’est rien d’autre qu’une des nombreuses émanations nauséabondes de la franc-maçonnerie.

    Je suppose que cette basse “cour” prévoit aussi des congés de “maternité” pour les jeunes “mariés” initialement mâles, une fois l’adoption de malheureux enfants satisfaite !

    Cette basse “cour” de justice est une des multiples expressions de l’abomination de la désolation !

    L’usurpation du mot “justice” ne cesse de déferler sur le monde …

    Au fait, combien y a-t-il de “pacsés” dans cette basse “cour” ?

  2. Sylvie Houbouyan

    Logique pour tous ( avec une exception qui confirme la règle ) : les mariés et les non -mariés doivent bénéficier des mêmes droits et avantages fiscaux.
    Les élèves et les enseignants doivent pouvoir accéder également à toutes les salles de l’établissement scolaire.
    Les soignés et les soignants peuvent porter la même blouse et accéder également aux fichiers, aux drogues et aux scalpels.
    Seuls les élus ont des droits inaliénables et nul ne doit passer devant l’ Élysée sans s’incliner devant l’Occupant.

  3. Le droit de choisir ou de refuser c’est à dire la discrimination qu’elle soit directe ou indirecte fait intégralement partie de notre liberté individuelle et est donc inaliénable.La cour de justice européenne fait donc partie d’un système totalitaire que je dénonce et vomis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *